RMC Sport

Euro 2021: le mea culpa de Mourinho sur Shaw

José Mourinho reconnait avoir été trop dur avec Luke Shaw dans ses analyses lors de l’Euro 2021 mais aussi lors de son passage à Manchester United où il n’avait pas épargné l’arrière gauche, buteur en finale.

Même José Mourinho peut changer d’avis. Le nouvel entraîneur de l’AS Rome a revu son jugement sur les performances de Luke Shaw, buteur lors de la finale de l’Euro 2021 entre l’Italie et l’Angleterre (1-1, 3 tab 2). Consultant pout talkSPORT pendant la compétition, le technicien portugais a régulièrement pointé du doigt les performances du défenseur. Il fait une sorte de mea culpa.

"Luke Shaw, tournoi incroyable"

"Parce que les gens pensent que je n'aime pas Luke Shaw, je dois dire, tournoi incroyable, a-t-il déclaré. Une finale fantastique. Aucune erreur défensive. Très solide. En plus de cela, il a progressé, progressé et progressé. Il a marqué un but qui ne veut plus dire grand-chose maintenant mais pour lui, pour sa carrière, pour la façon dont il a grandi, c’est très bien. Très bon Luke Shaw."

Les critiques répétées de Mourinho pendant la compétition ont même réussi à agacer le joueur. "Il parle continuellement de moi, ce que je trouve un peu étrange, avait-il confié avec ironie après la phase de poule. Même certains coéquipiers m’ont demandé: 'Mais c’est quoi le problème?', 'Pourquoi il parle encore de toi?' Il faut qu'il passe à autre chose. J’espère qu’il pourra trouver la paix et arrêter de s’inquiéter pour moi. Je suis clairement dans sa tête, il pense beaucoup à moi."

"Peut-être que j'ai été trop dur avec lui"

La relation orageuse entre les deux hommes remonte au passage de Mourinho sur le banc de Manchester United (2016-2018) au cours duquel le "Special One" avait tancé publiquement son joueur à plusieurs reprises. Interrogé sur cette période, l’entraîneur semble un peu regretter cet acharnement.

>> Suivez toutes les infos sur l'Euro EN DIRECT

"J'ai toujours essayé de trouver ce que je considérais comme la faiblesse du joueu, explique-t-il. Parfois je réussis, d'autres fois non. D'autres fois, je peux créer de l'empathie avec le joueur et en tirer le meilleur parti. D'autres fois, la meilleure façon d'en tirer le meilleur n'est pas de créer de l'empathie et d'essayer de créer des frictions et de mettre la pression sur le joueur. Peut-être que j'ai été trop dur avec lui et qu'il n'était pas prêt pour ça."

NC