RMC Sport

Euro: le point sur les qualifiés pour les huitièmes de finale

Pour l'heure, ce jeudi soir, trois équipes sont déjà officellement qualifiées pour les huitièmes de finale de l'Euro: l'Italie, la Belgique et les Pays-Bas.

Avec le format particulier de l'Euro à 24 équipes, qui qualifie quatre des meilleurs troisièmes à l'issue de la phase de groupes, il faudra attendre la dernière journée afin de savoir qui est qualifié pour la suite de la compétition. Avec deux victoires en autant de matchs depuis leur entrée en lice, trois équipes ont quand même réussi à déjà décrocher leur ticket pour les huitièmes de finale (du 26 au 29 juin).

L'Italie avec brio

La première d'entre elles, c'est l'Italie, qui a peut-être laissé la meilleure impression parmi les favoris de l'Euro. La Nazionale s'est baladée lors de ses deux premières rencontres. Face à la Turquie, lors du match d'ouverture, elle a attendu la seconde période pour concrétiser sa large domination (3-0). Face à la Suisse, elle a imposé sa maestria, avec le même tarif (3-0), pour s'assurer l'une des deux premières places du groupe 1.

La Belgique s'est faite peur

Attendue comme l'un des favoris, après plusieurs campagnes internationales de haut rang, la Belgique a moins convaincu, mais a assuré l'essentiel. Les Diables Rouges ont d'abord réussi à leur entame, portés par un grand Romelo Lukaku, en disposant facilement de la Russie (3-0). Ils ont en revanche beaucoup plus souffert face au Danemark (2-1) mais ont fini par l'emporter après avoir été menés au score, grâce à l'excellente rentrée de Kevin De Bruyne. Seule équipe à deux victoires du groupe B, ils ont sécurisé leur place en huitièmes.

Les Pays-Bas assurés de la première place

Avec leur victoire contre l'Autriche (2-0), grâce notamment à un penalty de Memphis Depay, les Pays-Bas sont désormais assurés de terminer en tête du groupe C, au jeu des confrontations directe. Les Oranje avaient débuté leur Euro par une victoire spectaculaire face à l'Ukraine (3-2), acquise en fin de match. En huitièmes, les Néerlandais retrouveront forcément un des meilleurs troisièmes, potentiellement issu du groupe de la France.

dossier :

Euro 2021

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport