RMC Sport

Malaise d'Eriksen: Laudrup et Schmeichel fracassent l'UEFA

Michael Laudrup et Peter Schmeichel ont critiqué le choix de l’UEFA de reprendre le match de l’Euro entre le Danemark et la Finlande ce samedi. Les deux légendes de la sélection danoise auraient voulu plus de compassion après le grave malaise cardiaque de Christian Eriksen.

L’Europe et la planète foot ont tremblé à la vue des images de Christian Eriksen en train de s’écrouler sur la pelouse du Parken Stadium de Copenhague ce samedi. Victime d’un grave malaise cardiaque pendant la première période du match de l’Euro entre le Danemark et la Finlande, le milieu de 29 ans a finalement été évacué vivant vers l’hôpital.

Désormais hors de danger et dans un état stable, plusieurs voix se sont élevées pour critiquer la gestion de ce triste événement par l’UEFA. En particulier Michael Laudrup et Peter Schmeichel, le second ayant notamment gagné la compétition en 1992 avec le Danemark, selon qui la rencontre n’aurait jamais dû reprendre.

Interrompu à quelques instants de la mi-temps à la suite du malaise de Christian Eriksen, ce duel entre pays du Nord de l’Europe a finalement repris après environ deux heures de pause. Pour justifier son choix, l’UEFA assure que les joueurs danois eux-mêmes ont demandé à reprendre avoir eu des nouvelles rassurantes de leur coéquipier et ami.

"Les joueurs avaient un choix qui n'était pas un choix, a soufflé Michael Laudrup sur la télé danoise TV3. Jouez ce soir ou demain (dimanche) à 12h, je pense, je suis désolé, que ce n'est pas un choix."

Peter Schmeichel: "C'est une décision ridicule de l’UEFA"

Père de Kasper, gardien actuel du Danemark, Peter Schmeichel a abondé dans ce sens au micro de la BBC. A ses yeux, l’UEFA s’est trompée et a pris une décision terrible.

"C’est totalement ridicule que l’UEFA soit arrivée avec une telle solution, a pesté l’ancien gardien de Manchester United. […] Quand quelque chose d’aussi terrible arrive et que l’UEFA donne aux joueurs l’option de reprendre le samedi soir ou le dimanche à midi, qu’est-ce que c’est que cette option? Tu rentres à ton hôtel, tu n’arrives pas à dormir parce que tu as vu quelque chose de traumatisant. Et tu lèves puis retournes sur le terrain pour jouer la fin du match. Ce n’est pas une option, c’est une décision ridicule de l’UEFA."

Impressionnant de sérénité dans les premiers instants après le malaise de Christian Eriksen, Simon Kjaer s’est finalement révélé incapable de terminer le match. Lui aussi très marqué par la scène et indéfectible soutien de la compagne du meneur de jeu, Kasper Schmeichel a eu du mal à finir et a même commis une faute de main sur le but de la Finlande.

"L’UEFA aurait dû essayer de trouver une autre solution ou un scénario différent, a encore enchaîné l’ancien gardien. Et montrer un peu de compassion. Je ne sais pas comment on aurait pu faire mais pourquoi à midi ce dimanche. C’était ridicule. Pour être honnête, le résultat du match est insignifiant. […] Je ne peux pas comprendre cette décision."

>> Tous les matchs de l'Euro sont accessibles via l'offre RMC Sport-beIN Sports

JGL