RMC Sport

Super League: à quoi ressemblerait l'équipe de France à l’Euro, si les joueurs étaient exclus?

Si l’UEFA mettait sa menace à exécution, les joueurs des clubs participant à la Super League pourraient être bannis de leurs sélections. Ce qui poserait de gros problèmes à plusieurs nations qualifiées pour le prochain Euro, comme l'équipe de France. Mais aussi l'Espagne ou l'Angleterre.

L’équipe de France de football est souvent louée pour son très riche réservoir de talents. Un vivier dans lequel Didier Deschamps pourrait puiser prochainement, si une partie de ses joueurs devait être privée des compétitions internationales, en raison de leur participation à la Super League. Comme en janvier, lorsque la Fifa et l'UEFA avaient signé un communiqué commun fustigeant tout projet dissident, les instances du football ont menacé les clubs et leurs joueurs d'exclusion des prochaines compétitions, dont l'Euro ou la Coupe du monde.

"Les clubs concernés se verront interdire la participation dans toute autre compétition au niveau national, européen ou mondial, et leurs joueurs pourraient se voir refuser la possibilité de représenter leurs équipes nationales", répète l'UEFA depuis dimanche. L’équipe de France serait très fortement pénalisée, notamment au milieu de terrain, Paul Pogba (Manchester United) et N’Golo Kanté (Chelsea) évoluant tous deux en Angleterre, sans compter Adrien Rabiot, qui joue à la Juventus Turin, l’un des rares clubs italiens à être engagé dans la Super League.

Un impact énorme pour l'Espagne et l'Angleterre

Privée de la même façon de nombreux éléments offensifs (Giroud, Dembélé, Griezmann…), l’équipe de France aurait toutefois des solutions de rechange de qualité dans ce secteur de jeu. La ligne d'attaque française pourrait être composée de Kylian Mbappé (PSG), Kingsley Coman (Bayern Munich), Wissam Ben Yedder (Monaco) et Nabil Fekir, qui réalise une bonne saison au Betis Séville. Derrière, Lucas Hernandez (Bayern Munich) pourrait glisser dans l'axe pour couvrir le poste, en l'absence de Raphaël Varane (Real Madrid) et Clément Lenglet (Barça), dont les équipes adhèrent à la Super League.

Au poste de gardien de but, Mike Maignan serait une solution de rechange plus qu'honorable, d'autant que le Lillois performe en Ligue 1, et a déjà été adoubé par Hugo Lloris (Tottenham), l'actuel titulaire du poste. Bref, la France pourrait voir venir, et conserver un standing digne des plus grandes équipes du continent, même avec autant d'absents.

Compo Bleus
Compo Bleus © RMC Sport

L'Angleterre et l'Espagne décimées

La situation est nettement plus inquiétante pour d’autres sélections majeures, telles l’Angleterre et l’Espagne, qui se retrouveraient décimées. Et compteraient finalement assez peu de rescapés, contrairement à l'Allemagne, dont la plupart des joueurs qui constituent le onze de départ évoluent en Bundesliga, notamment au Bayern Munich. Sachant que les clubs allemands ont refusé la Super League.

Cette menace de l’UEFA serait donc lourde de conséquences puisqu'elle aboutirait à priver les joueurs concernés de toute carrière en sélection, alors même que les formations pressenties regorgent d'internationaux. Reste à voir si elle est conforme au droit européen de la concurrence, ce qui laisse présager une éventuelle bataille juridique au sommet.

dossier :

La Super League

QM avec MD et LT