RMC Sport

Barça: le bel hommage de Pep Guardiola à Gerard Piqué

Après l'annonce de la retraite imminente de Gerard Piqué, Pep Guardiola, qui l'a eu sous ses ordres à Barcelone pendant quatre saisons, lui a rendu hommage vendredi en conférence de presse.

Gerard Piqué était un membre essentiel du Barça de Pep Guardiola qui a tout gagné entre 2008 et 2012. Alors en conférence de presse, l'actuel entraîneur de Manchester City ne pouvait pas oublier de rendre hommage à son ancien joueur, qui a annoncé sa retraite imminente et son dernier match au Camp Nou, ce week-end.

"Il était ici en Angleterre à un très jeune âge. Ensuite il a fait une carrière incroyable à Barcelone, a souligné Pep Guardiola. Je lui souhaite tout le meilleur, pour lui et sa famille. C'est une personne incroyable, avec une grosse personnalité. Un joueur pour les grands matchs, il n'en loupait jamais un."

"Tous les grands clubs ont besoin de ces joueurs, a ajouté le coach catalan. Il a tout gagné avec Barcelone et l'Espagne. Son futur sera brillant, c'est un garçon intelligent. C'était un honneur d'être son manager, on a passé quatre années incroyables ensemble." L'histoire en commun de Guardiola et Piqué s'est arrêtée en 2012, lorsque l'entraîneur a quitté le Barça et pris un an plus tard les rênes du Bayern.

"Sa carrière a eu des hauts et des bas, comme tous les joueurs"

Pep Guardiola a refusé en revanche de comparer Piqué avec les défenseurs qu'il a aujourd'hui à Manchester City. "Il ne faut pas comparer, si vous faites ça, quelqu'un est toujours blessé, a-t-il regretté. Si vous me demandez mon meilleur défenseur en tant que manager, ce serait injuste car chacun est différent."

"Gerard ne voulait pas être footballeur, il voulait être un joueur du Barça, a-t-il relancé à propos de Piqué. Son rêve est devenu réalité, ça fait 13, 14, 15 ans qu'il est toujours là. Dans les grands moments, les matchs importants de Ligue des champions, une finale de Coupe du monde, les derbies face au Real... Il était toujours là. Sa carrière a eu des hauts et des bas, comme tous les joueurs. Dans le vestiaire, sa personnalité est là et encore plus dans les grands matchs."

RW