RMC Sport

PSG-Real Madrid : l’été (très) tumultueux de Zidane

-

- - AFP

Le Real Madrid joue son premier match depuis la victoire en Ligue des champions face à l’Atlético le 28 mai dernier (1-1, 5-3 t.a.b.) ce mercredi face au PSG en amical. Alors qu'il assure pour la première fois la pré-saison du Real, Zinédine Zidane est confronté à plusieurs défis cet été.

Le papa coach

Le 18 juillet dernier, le Real débute son camp d’entraînement à Montréal. Trois Zidane embarquent pour le Canada. Sur le terrain, Enzo et Luca sont venus dans les bagages de Zinédine. Il faut dire que le premier a déjà 21 ans. Pour l’instant, il gagne du temps de jeu avec la Castilla, sans véritablement s’imposer.

Son frère, Luca, occupe lui le but des U19. Les deux arrivent à l’âge où, s’ils ne s’imposent pas, un prêt pourrait être envisagé. Une situation forcément particulière pour papa Zidane. Et leur présence au Canada ne garantit rien pour la saison prochaine. Pour éviter toute enflammade, il faut souligner qu’ils sont aussi là pour faire le nombre.

>> A voir : EN VIDEO : le contrôle "à la Neymar" d'Enzo Zidane

Le feuilleton Pogba au bout de l’été

Manchester United, la Juve et Raiola doivent se mettre d’accord pour le transfert de Paul Pogba. Mais les tractations s’éternisent… Et le Real est à l’affût pour réaliser un joli coup. Le milieu turinois a déjà affiché son affection pour le Real sur les réseaux sociaux. Et le Ballon d’Or 1998 n’est pas indifférent.

>> A lire aussi : Manchester United : la visite médicale de Paul Pogba annulée

"Je ne sais pas s’il viendra, tout peut se passer jusqu’au 31 août", a répété Zidane dans un bel exercice de langue de bois ce mercredi. Le dossier Pogba se négociera donc sur la longueur pour le technicien français.

>> A lire aussi : Zidane : "Bien sûr que j'aime Paul Pogba"

L’incruste Odegaard

Dans le vol pour Montréal, le coach madrilène a dû réserver une place à Martin Odegaard. Une commande du président Perez selon le quotidien (catalan, c’est important) Sport. Le dirigeant voudrait donner un peu d’exposition au jeune milieu norvégien avant un éventuel prêt.

Pas sûr de convoquer Odegaard avec l’équipe première du Real cette saison, l’entraîneur français a tout de même préféré l’emmener. Et devrait bientôt s'en séparer. A son retour, AS affirme qu'Odegaard et son père discuteront d'un prêt, probablement en Allemagne, avec les dirigeants du Real.

>> A lire aussi : Real Madrid : pour Ancelotti, Odegaard est "un achat de relations publiques"

Coiffé par le Barça pour Gomes

Mi-juillet, le Real est en pole pour recruter le Portugais André Gomes. Le prometteur milieu de Valence succèdera en douceur à Luka Modric dans l’entrejeu. Une solution de rechange intéressante au sein de l’effectif merengue. Mais le deal ne sera pas conclu.

Si le Daily Mail invoque une clause particulière – Valence souhaitait le prêt d’un joueur en plus du montant du transfert – pour justifier la décision du Real de se retirer des discussions, les socios se rappelleront que Gomes a finalement signé… chez le rival barcelonais. Et Zidane se retrouve amputé d’un renfort au milieu.

>> A lire aussi : Mercato : le Barça annonce l'arrivée d'André Gomes

La fin de l'épisode James

Difficile de zapper quand on veut suivre deux feuilletons en même temps. Alors, avant de se replonger dans le dossier Pogba, Zinédine Zidane a préféré éteindre la saga James Rodriguez.

Le malaise prétendu entre le milieu colombien et son coach avait déjà été amorcé par le joueur lui-même il y a quelques jours. Son entraîneur a mis fin aux rumeurs ce mercredi. Sobre. "C’est un joueur du Real Madrid et il va rester." Un souci de moins sur la liste.

>> A lire aussi : Real Madrid : le volte-face de James qui finalement... veut rester

Une reprise sans Ronaldo

C'est sa première fois. Zinédine Zidane doit assurer la reprise du Real. Cette fois, il possède les rênes de l'équipe dès le début de l’été. Le technicien de 44 ans va devoir gérer les retours tardifs de ceux qui ont brillé lors de l’Euro. Parmi eux, son buteur Cristiano Ronaldo sera absent jusqu’à la 3e journée de Liga et manquera donc le premier rendez-vous de la saison. Le meilleur réalisateur de la dernière Ligue des champions (16) ne jouera pas la Supercoupe d’Europe face au FC Séville, dès le 9 août prochain.

>> A lire aussi : Real Madrid : Cristiano Ronaldo manquera les deux premières journées de Liga

Zinédine Zidane n’aura donc pas tant de temps que ça pour ajuster son onze de départ. Et cela débute ce mercredi soir face au PSG. A l’aube de la saison, l’ancien numéro 10 devra surtout assumer son propre (et lourd) héritage. Comment faire mieux qu’une Ligue des champions ? La Liga ET la Ligue des champions : l’été va passer vite pour le Français.

>> A voir : Cristiano Ronaldo met les gants face à Conor McGregor

F.P.