RMC Sport

Séville-Barça: Koeman explique pourquoi Griezmann n'a pas joué

C'est depuis le banc de touche qu'Antoine Griezmann a assisté à la victoire du FC Barcelone ce samedi face à Séville (2-0) en championnat. Ronald Koeman a expliqué après la rencontre qu'il ne s'agissait pas d'une sanction.

Cela ne lui était plus arrivé depuis le 22 décembre et une rencontre à Valladolid (3-0). Ce samedi, Antoine Griezmann n’a pas quitté le banc de touche lors de la victoire de Barcelone face au FC Séville (2-0), pour le compte de la 25e journée de Liga. Malgré les cinq changements autorisés, Ronald Koeman n’a pas souhaité le faire entrer.

Faut-il y voir une sanction alors que l’attaquant français (29 ans) reste sur six matchs sans marquer toutes compétitions confondues?

"Ce n'est pas une punition"

Absolument pas à en croire son entraîneur. "Ce n'est pas un message. Nous avons décidé de changer de système. Pour donner de la profondeur dans l'équipe, nous avons placé (Ousmane) Dembélé en pointe. A 1-0, nous nous sommes dit qu'à côté de Leo (Messi), nous avions besoin d’un joueur plus rapide que Griezmann. Ce n'est pas une punition. Nous cherchons toujours le meilleur pour l’équipe", a indiqué Koeman en conférence de presse. Au lieu de s'appuyer sur Griezmann, il a préféré donner quelques minutes à Martin Braithwaite en fin de match.

Trois jours plus tôt, contre Elche (3-0), Griezmann était déjà remplaçant mais il était entré en jeu dans le dernier quart d’heure. Cette saison, le champion du monde totalise 12 buts et 10 passes décisives en 35 apparitions toutes compétitions confondues. A Sanchez Pizjuan, il a pu voir Dembélé marquer des points avec un but et une grosse activité sur tout le front de l'attaque au côté de Messi. De quoi, peut-être, donner des idées à Koeman en vue du huitième de finale retour de Ligue des champions face au PSG (le 10 mars en exclusivité sur RMC Sport).

>> La Ligue des champions est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR