RMC Sport

Bordeaux: c'est officiel, le club des Girondins est racheté par Gérard Lopez

Gérard Lopez est officiellement devenu le nouveau propriétaire des Girondins de Bordeaux ce vendredi. L’homme d’affaires hispano-luxembourgeois a apporté des garanties financières pour sauver le club de la relégation et va désormais devoir reconstruire.

"Le club est sauvé": c’est par ces mots que Gérard Lopez annonçait le résultat du passage de Bordeaux devant la DNCG le 12 juillet. Le dirigeant avait alors réussi à convaincre le gendarme financier du football français de maintenir Bordeaux en Ligue 1. Ce vendredi, c'est le tribunal de commerce qui a validé le rachat des Girondins par Lopez. Après une fin de saison mouvementée et l’annonce du retrait de King Street, le club bordelais tient son nouveau propriétaire.

Fort d’un accord avec King Street et son principal créancier Fortress, l’homme d’affaires hispano-luxembourgeois va lancer son nouveau projet sportif en Gironde. Après avoir évité la relégation en Ligue 2 et passé avec brio l’examen devant la DNCG, Gérard Lopez peut savourer la conclusion de ce dossier. Il s'exprimera d'ailleurs à partir de 17h30.

Bordeaux intègre la galaxie Lopez

Ancien président du LOSC de janvier 2017 à décembre 2020, Gérard Lopez possède une belle expérience au sein du football. Après avoir finalisé les éléments contractuels et la documentation, le nouvel homme fort du club au scapulaire va pouvoir mettre en place à Bordeaux les méthodes qui ont fait son succès à Lille avec notamment une grande place accordée au trading de joueurs.

Déjà propriétaire des équipes de Boavista (D1 portugaise) et Mouscron (D2 belge), l’ancien dirigeant des Dogues a également l’ambition de multiplier les rentrées d’argent pour les Girondins avec notamment un possible rachat du stade Matmut-Atlantique à court ou moyen terme.

Lopez déjà très actif

Présent au sein du vestiaire en marge du match amical remporté contre Caen dimanche dernier (2-1), Gérard Lopez espère insuffler une véritable soif de victoire au sein du groupe professionnel. Seulement douzième de Ligue 1 en 2020-2021 après avoir longtemps bataillé pour le maintien, Bordeaux doit viser beaucoup mieux. Offensif avant même sa prise de fonction officielle, le nouveau boss des Girondins va maintenant s’activer pour façonner une équipe à la hauteur de ses ambitions.

Une révolution sportive que devrait incarner Admar Lopes, nommé directeur technique. Ancien bras droit de Luis Campos, le Portugais de 37 ans faisait partie de Scoutly Limited, la société créée par Gérard Lopez et aura la charge de dénicher les talents capables de renforcer l’équipe. Des changements sportifs risquent aussi d’intervenir sur le banc de l’équipe première avec un potentiel départ de Jean-Louis Gasset.

Bordeaux en quête d’un entraîneur

Artisan du maintien, le coach de Bordeaux semble se diriger vers la sortie. A un an de la fin de son contrat, l’ancien adjoint de Laurent Blanc pourrait ainsi laisser les rênes de l’équipe première à un nouvel entraîneur avant même la première journée de L1, et un match contre Clermont le dimanche 8 août (15h). Selon le journal L’Equipe, quatre techniciens constitueraient la short-list de Gérard Lopez.

Libre depuis son départ de Reims, David Guion en fait partie. Tout comme Lucien Favre, un temps annoncé à Lille cet été, ou Vladimir Petkovic, sélectionneur de la Suisse pendant l’Euro 2021. Une autre piste mène au Lusitanien Joao Sacramento, adjoint de José Mourinho à l’AS Rome, et qui a déjà travaillé avec Gerard Lopez du côté de Lille. A un peu plus de deux semaines de la reprise de la Ligue 1, le nouveau propriétaire de Bordeaux va devoir cravacher pour être prêt.

JGL