RMC Sport
INFO RMC SPORT

L'OL réfléchit à un départ de Peter Bosz

Après une nouvelle contre-performance face à Toulouse (1-1) en Ligue 1, l'Olympique Lyonnais réfléchit, selon nos informations, à se séparer de son entraîneur Peter Bosz. Le Néerlandais pourrait être remercié lors de la prochaine trêve internationale, ou avant. Le club de Jean-Michel Aulas a déjà étudié certains profils pour sa succesion.

Le triste match nul concédé par l’OL face à Toulouse (1-1) vendredi soir au Groupama Stadium aura peut-être été la contre-performance de trop pour Peter Bosz. Selon nos informations, l’Olympique Lyonnais réfléchit à un départ du technicien néerlandais de 58 ans après le nul de la formation rhodanienne contre le TFC. Peter Bosz ne remplira donc pas l’objectif de 17 points à glaner avant le Mondial révélé par RMC Sport le 22 septembre (l'OL avait évoqué "des temps de passage avant la trêve"). Il a eu droit à une discussion d’un peu moins d’une demi-heure avec Jean-Michel Aulas et Bruno Cheyrou après le match contre Toulouse.

Laurent Blanc plait à l'OL

Si rien n’a filtré de cette conversation, et si son éviction n’est pas encore actée ce samedi à la mi-journée, le sujet n’est plus tabou au club. Un départ pourrait intervenir à la prochaine trêve internationale ou avant, si une alternative est trouvée. Car la question de sa succession se pose, forcément. Toujours d’après nos informations, Laurent Blanc (avec Franck Passi en adjoint) a des partisans en interne. Le profil de Rémi Garde est également apprécié, tout comme celui de David Bettoni, ancien bras droit de Zinédine Zidane.

>> Le mercato en direct

Des résultats insuffisants

Sous contrat avec l’OL jusqu’en juin 2023, Peter Bosz, 30e coach de l'histoire du club, paye le début de saison manqué de son équipe. Une formation lyonnaise seulement 7e de Ligue 1 et qui reste sur une inquiétante série de cinq matchs sans victoire. Entre le Batave et son groupe, l'alchimie n'a jamais été trouvée. Bosz n’avait pas été plus convaincant pour sa première saison à Lyon. Celui qui avait succédé à Rudi Garcia n’a pas réussi à qualifier son équipe en coupe d’Europe, terminant l’exercice 2021-2022 à une très décevante 8e place en Ligue 1.

Vendredi soir, après le nul face au TFC, Bosz ne voulait pas croire à une fracture avec ses joueurs malgré les propos d'Alexandre Lacazette, et tentait de rester optimiste sur son avenir personnel : "Comme entraîneur, j'ai toujours de l'espoir. Le moment où je n'ai plus ça, c'est moi qui dirai au président que je ne vois pas comment continuer." Jean-Michel Aulas va sans doute prendre les devants et Peter Bosz a de bonnes chances d'être le premier entraîneur de Ligue 1 limogé cette saison.

RMC Sport