RMC Sport

OM: "Si Sampaoli doit te crier dessus, il te crie dessus", s'amuse Lirola

Invité de Top of the Foot, ce jeudi soir sur RMC, le latéral espagnol de l'OM Pol Lirola a évoqué son bouillant entraîneur, Jorge Sampaoli. Un technicien qui fait du bruit.

Inconnu de la plupart des supporters lorsqu'il a débarqué de la Fiorentina sous la forme d'un prêt au mois de janvier, Pol Lirola s'est depuis parfaitement intégré à l'OM. Le latéral droit espagnol de 23 ans a été décisif lors des derniers matchs, avec un doublé contre Lorient (3-2), et une passe décisive contre Reims (3-1). Pourtant, ses premières semaines en Provence ont été mouvementées...

"Ça a été une saison particulière puisque j’ai connu trois entraîneurs depuis que je suis arrivé, a-t-il rappelé ce jeudi soir, dans un entretien à Top of the Foot sur RMC. Maintenant on a un nouveau Mister depuis un certain temps, et c’est vrai que l’équipe a progressé. On joue plus agressivement, avec ambition, on veut gagner tous les matchs."

>>> Les podcats de Top of the Foot

"Je crois même qu’il aurait parfois envie de rentrer sur la pelouse..."

Il faut dire que le Mister en question, l'Argentin Jorge Sampaoli, sait pousser ses hommes. "C’est un entraineur qui vit tout avec intensité, s'amuse Lirola. Que ce soient les matchs, les entrainements, il est toujours là à crier. S’il doit te crier dessus il le fait, même s’il explique les choses. Quand il est chaud il peut crier très fort, on l’entend à l’autre bout du terrain. Je crois même qu’il aurait parfois envie de rentrer sur la pelouse..."

Mais en plus de son tempérament de feu, Sampaoli a aussi apporté à l'OM des changements tactiques. Qui ont profité à l'Espagnol. "Dans le système actuel il y a trois défenseurs, moi je suis piston à droite, mais tout dépend des matchs: parfois il me demande d’être plus bas, parfois plus haut, indique Pol Lirola. Contre Reims, je devais rester plutôt bas par exemple, je partais de plus bas sur chaque action mais je pouvais combiner avec Flo Thauvin. Sur d’autres matchs en revanche il me demande de jouer quasiment ailier et d’aller fixer le latéral adverse."

Si Lirola parle de Thauvin, ce n'est pas un hasard. "On a une connexion spéciale, on se cherche beaucoup sur le terrain car on se comprend bien, ça s’est amélioré au fil des matchs et j’espère qu’on va le démontrer encore sur les rencontres restantes, dit-il. (…) Le coach sait qu’on s’entend bien, c'est pour cela qu'il nous met proche l’un de l’autre sur le terrain. On arrive à créer des occasions en combinant."

Top of the Foot