RMC Sport

On n'avait pas autant marqué en Ligue 1 depuis 39 ans

Avec 1049 buts inscrits cette saison, l’exercice 2020-2021 de Ligue 1 devient le plus prolifique en France depuis la saison 1982-1983 (1090 réalisations).

C’est une saison spectaculaire à tous les niveaux qui vient de s’achever en France. Sacré champion de France au bout de la 38e journée, le LOSC remporte une Ligue 1 particulièrement riche en buts. 1049 réalisations ont été inscrites du 22 août 2020, date du but de Traoré lors de Dijon-Angers, jusqu’à ce 23 mai 2021 et un penalty de Milik au bout de la nuit à Metz.

2,76 buts de moyenne par match

La moyenne de buts s’élève donc à 2,76 par match, contre 2,52 la saison passée, tronquée de dix journées. Le PSG termine meilleure attaque du championnat avec 86 buts, devant l’OL et ses 81 réalisations. Mauvais élève de la saison, Dijon termine avec 25 petits buts inscrits en 38 matchs. En 1982-1983, 1090 buts avaient été marqués. Depuis, jamais la Ligue 1 n’avait été aussi prolifique (1049 buts).

Pour la troisième saison consécutive, Kylian Mbappé, le meilleur joueur de la saison, a terminé meilleur buteur du championnat (26 buts), loin devant le duo Memphis Depay et Wissam Ben Yedder, auteurs de 20 réalisations. Meilleur passeur de Ligue 1, ce même Depay totalise 12 offrandes pour sa dernière année à l’OL.

Un record de victoires à l'extérieur

Pour compléter ce bilan, rappelons que cette saison particulière s’est disputée dans un cadre inédit de huis-clos presque de bout en bout. Il n’y a jamais eu autant de victoires à l’extérieur en championnat, à savoir 143, ce qui représente 37,6% des rencontres totales de la saison, loin devant le total de 2015-2016 (112). Enfin, le nombre de buts sur penalty (133), facilité par l’utilisation de la VAR, est également un record dans l’élite depuis 50 ans.

JAu