RMC Sport

PSG: Al-Khelaïfi reconnaît "des problèmes" entre Campos et Henrique (et annonce un changement)

Dans un entretien à L'Equipe ce samedi, Nasser Al-Khelaïfi s'exprime sur les tensions nées lors du dernier mercato entre Luis Campos et Antero Henrique. Ce dernier "ne va plus gérer l'équipe première", annonce le président du PSG.

Les tensions entre les deux hommes étaient connues de tous. Elles sont désormais assumées publiquement par leur patron. Dans une interview accordée ce samedi à L’Equipe, le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi s’exprime sur les relations décrites comme très tendues entre Luis Campos, conseiller football du club de la capitale, et Antero Henrique, ancien directeur sportif parisien mandaté l’été dernier pour assurer les départs des joueurs indésirables. "Je ne vais pas le cacher. Il y a eu des problèmes entre les deux. C'est vrai", commence par reconnaître "NAK".

Avant d’ajouter : "Mais, ce n'est rien de personnel. En fait, chacun est un peu entré dans le travail de l'autre. C'est pourquoi nous avons décidé d'arrêter ça. Antero a fait du très bon travail dans les ventes, les prêts... Luis aussi de son côté. Mais c'est difficile d'avoir deux têtes. C'est juste une histoire de communication." Al-Khelaïfi annonce aussi un changement : "Antero va rester mais il ne va plus gérer l'équipe première. Il va aider à Braga et nous allons aller dans un autre club également." En octobre, Qatar Sports Investments (QSI), propriétaire du PSG, avait annoncé l’acquisition de 21,67% de Braga, une opération présentée avant tout comme un investissement financier plutôt qu'une alliance sportive. Henrique va donc avoir un rôle à jouer dans ce projet, lui qui n’est jamais parvenu à parfaitement cohabiter avec Campos.

Campos mécontent du mercato

Le dernier mercato avait révélé des divergences évidentes entre les deux Portugais. En septembre, Campos lui avait adressé une forme de pique au micro de RMC dans l'émission Rothen s’enflamme en se disant insatisfait du mercato parisien. "On n'a pas l'équilibre parfait, avait-il déploré. On a une énorme qualité dans l'effectif, pas de doute, mais au final, on n'arrive pas à la perfection. C'est un grave problème pour nous. C'est bien d'avoir des joueurs de qualité mais quand on joue avec trois défenseurs centraux et qu'il y en a un qui est blessé, ça nous met en difficulté. On n'a pas pu avoir le joueur qui nous manque. Le mercato c'est un puzzle et quand il nous manque une pièce, le puzzle n'est pas complet. On a mis en place un modèle différent avec un responsable de la partie économique et moi responsable du sportif mais les deux doivent marcher ensemble, avec le sportif comme priorité."

Comme expliqué par RMC Sport, Campos et Henrique avaient pourtant pris le soin de bien définir les contours de leur relation de travail (cibler les recrues potentielles et décider des joueurs placés sur la liste des transferts pour Campos, négocier avec les clubs pour Henrique). Mais dans la pratique, ils se sont parfois écartés de leur zone d’action, ce qui a pu créer des crispations de part et d’autre.

RR