RMC Sport

PSG: Kalimuendo raconte l’exemple Messi et son éthique de travail à l'entraînement

Arnaud Kalimuendo brille avec Lens en Ligue 1. Avant d’être à nouveau prêté par le PSG en fin de mercato estival, l’attaquant a eu le plaisir de côtoyer Lionel Messi à l’entraînement. Le jeune espoir français a été marqué par le génial Argentin.

A l’heure où RMC Sport dévoile un numéro exceptionnel de Transversales consacré à Lionel Messi, l’attaquant argentin du PSG continue de faire parler de lui en Ligue 1. Du côté de Lens, "La Pulga" a laissé un superbe souvenir à Arnaud Kalimuendo avec lequel il s’est brièvement entraîné au Camp des Loges cet été. Avant d’être prêté à Lens à la fin du mercato estival, le titi francilien a croisé la route du sextuple Ballon d’or.

"Je me suis entraîné avec lui pendant deux semaines. J’ai tout de suite compris que c’était du très très haut niveau, a expliqué l’attaquant des Sang et Or dans un entretien accordé au magazine Onze Mondial. Il ne perd jamais le ballon. Sans blaguer, je le regardais à l’entraînement et je me disais: 'Est-ce qu’il a déjà perdu un ballon?'. Pourtant, on lui envoyait des passes bien appuyées, mais le ballon restait collé à son pied."

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour voir "Leo, le film" en exclusivité

"Son professionnalisme m’a marqué"

Auteur d’un excellent début de saison avec Lens, surprenant dauphin du PSG en championnat, Arnaud Kalimuendo accumule du temps de jeu et a déjà marqué quatre buts en L1 en neuf matchs sous les ordres de Franck Haise. Pendant ce temps, Lionel Messi attend toujours de débloquer son compteur en France. Qu’importe, l’attaquant de 19 ans n’a pas manqué de rappeler que le numéro un restait l’Argentin.

"Il voit tout avant tout le monde, sa tête est toujours en mouvement, il regarde tout, a encore analysé le buteur de Lens. Au-delà de ça, son professionnalisme m’a marqué. Il vient hyper tôt à l’entraînement. Moi, j’arrivais tôt, mais lui arrivait avant moi avec Paredes et Di Maria. Avec tout ce qu’il a déjà accompli, il continue à être exigeant envers lui-même. C’est ça qui lui a permis de rester si haut, si longtemps."

JGL