RMC Sport

PSG-OM: pas d’images des propos racistes dénoncés par Neymar selon Téléfoot

Dans l’After, ce lundi sur RMC, le journaliste-présentateur de Téléfoot Thibault Le Rol a assuré que la chaine ne disposait pas d’images de propos racistes d’Alvaro à l’encontre de Neymar lors de PSG-OM.

"On a tout regardé, on n’a rien vu". C’est la conclusion de Thibault Le Rol, le journaliste-présentateur de Téléfoot, sur l’accusation de propos racistes formulée par Neymar envers Alvaro, lors de PSG-OM dimanche soir au Parc des Princes. La nouvelle chaine, qui diffuse la majeure partie des matchs de Ligue 1, a montré ce lundi soir des images de l’incident entre les deux joueurs la veille. Mais sans être en mesure de prouver les dires de Neymar.

"Je suis un peu chagriné envers Daniel (Riolo), a expliqué Thibault Le Rol dans l’After ce lundi soir sur RMC. Tu as sous-entendu qu’on voulait faire de la Ligue 1 un film, qu’on maquillait quasiment nos images. J’ai passé cinq heures aujourd’hui à disséquer, à décortiquer toutes les caméras qu’on avait en notre possession, pour regarder ces images-là parce que le racisme est un sujet trop important. Je te promets Daniel, on s’est fait rapatrier toutes les caméras qu’on avait sur cette séquence, à ce moment-là. Pour que les gens comprennent, pour réaliser un match comme ça, on a des dizaines de caméras au Parc des Princes. Mais elles ne sont pas sur tous les joueurs, à tous les instants, évidemment. A ce moment-là, on devait avoir cinq ou six caméras sur cette zone du terrain. On a tout regardé, on n’a rien vu. J’ai montré la séquence en ouverture de l’émission à 19h, on n’a rien vu."

"Si on avait eu les images, on les aurait montrées"

"On ne peut pas tout filmer à 360 degrés pendant 96 minutes, a ajouté Thibault Le Rol pour défendre la réalisation du classique PSG-OM. On ne voit pas. J’étais avec le réalisateur du match dans la rédaction. Il est possible que ça passe à côté." "Si on avait eu les images, on les aurait montrées, a également affirmé le journaliste de Téléfoot. (Pas de consignes ?) Evidemment que non. J’ai passé l’après-midi avec les patrons, avec les rédacteurs en chef, à chercher. Il n’y avait aucune consigne. C’était une info immense si on avait eu les images. C’était une info sociétale. Sur la séquence qu’on a montrée, on ne voit pas les mots que reproche Neymar." L'absence de caméras isolées, en raison du contexte sanitaire imposant de limiter les effectifs au stade, pourrait expliquer l'absence d'images précises dans cette affaire.

dossier :

Neymar

LP