RMC Sport

Atlético-Manchester City: passe d'armes entre Simeone et Guardiola après le match

Diego Simeone a clairement fait savoir qu'il n'avait pas apprécié l'attitude face à la presse de Pep Guardiola mercredi soir, après l'élimination de l'Atlético de Madrid en quarts de finale de Ligue des champions face à Manchester City.

Des explications par conférence de presse interposées. Diego Simeone et Pep Guardiola ont réglé leurs comptes après le quart de finale retour de Ligue des champions (0-0) qui a abouti à la qualification de Manchester City au détriment de l'Atlético de Madrid.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Simeone: "Nous ne sommes pas si bêtes"

En conférence de presse d'après-match, mercredi soir au Wanda Metropolitano, Diego Simeone a clairement admis avoir ressenti un manque de respect de la part de son homologue, par ses déclarations autour des deux rencontres.

"Je ne suis pas obligé d'avoir une opinion ou de dire si quelqu'un parle bien ou mal. Des personnes très intelligentes disposant d'un large vocabulaire peuvent, avec des mots élogieux, vous mépriser. Nous, qui avons moins de lexique, ne sommes pas si bêtes".

"El Cholo" a également profité de son passage devant les journalistes pour défendre son style de jeu: "J'ai des priorités dans la vie. La première est de gagner. Ensuite, c'est d'être fier de ce que nous faisons. Nous avons une base de supporters extraordinaire, qui a poussé l'équipe. (...) Je suis fier de ce qu'est l'Atlético. Nous nous sommes battus, nous avons nos méthodes, peut-être bonnes, mauvaises ou détestées, mais nous avons lutté. Ces joueurs y sont parvenus".

En outre, contrairement à ce que peuvent laisser supposer les images, Simeone assure ne pas avoir applaudi ironiquement en direction du banc adverse pendant que les joueurs de Manchester City gagnaient du temps dans les dernières minutes: "À aucun moment je n'ai applaudi le banc de nos adversaires. J'ai applaudi nos fans, ceux d'un côté, ceux de l'autre... J'ai pensé qu'il était juste d'applaudir quelque chose qui pouvait être vu et remarqué pendant le match, que les joueurs donnaient aux fans ce qu'ils voulaient, même si nous n'étions pas capables de concrétiser ce que nous recherchions."

Guardiola: "Je n'ai jamais critiqué le jeu de l'Atlético"

Pep Guardiola - qui avait ironisé après sa victoire 1-0 au match aller, en déclarant qu'il était "très difficile d'attaquant un 5-5-0" depuis la "préhistoire" - a nié tout mépris de son côté.

"Je n'ai jamais critiqué le jeu de l'Atletico. Je n'ai rien à dire sur le comportement de l'Atlético. J'ai beaucoup de respect pour l'Atlético. Ils ont beaucoup de mérite. Ne me cherchez pas, ne me cherchez pas dans la bataille des styles. El Cholo peut jouer comme il veut. Je n'ai jamais critiqué le jeu de l'Atletico. Ce qu'il fait, il sait le faire comme personne d'autre au monde".

"Ce sont les champions d'Espagne, a par ailleurs souligné le coach espagnol des Skyblues. Ils nous ont poussé dans nos retranchements. Ils ont été excellents en deuxième période. On a oublié de jouer et ça a failli nous coûter cher. Notre première période a été plutôt bonne, on savait qu'ils allaient démarrer de manière agressive. On a eu une ou deux occasions nettes. Puis en fin de match, on a défendu avec tout ce qu'on avait."

JA