RMC Sport

Barça-PSG: Griezmann bourreau des clubs français

Antoine Griezmann et le Barça se retrouvent sur la route du PSG ce mardi en huitième de finale aller de Ligue des champions (21h, sur RMC Sport 1). L’attaquant de l’équipe de France pourrait encore faire des misères à un club de Ligue 1. Une habitude pour lui depuis le début de sa carrière.

Le PSG défie le Barça ce mardi en huitième de finale aller de Ligue des champions au Camp Nou (dès 21h en direct sur RMC Sport 1). De retour au premier plan en 2021 avec 7 buts et 8 passes décisives en 13 apparitions, Antoine Griezmann pourrait constituer le facteur X de ce duel tant attendu entre Parisiens et Blaugrana. Au point, peut-être, de voler la vedette au duo Messi-Mbappé et de briser les espoirs continentaux du club français.

La relation entre la Ligue 1 et Antoine Griezmann n’a rien d’une merveilleuse idylle. Si bien que l’attaquant de 29 ans n’a jamais évolué dans le championnat de France après avoir notamment été recalé par le centre de formation de l’OL. Et depuis, le buteur des Bleus le rend bien aux équipes tricolores en signant contre elle des prestations assez remarquées.

Monsieur 100% de victoires

Parti très jeune en Espagne pour tenter d’y percer, Antoine Griezmann a connu trois clubs de l’autre côté des Pyrénées: la Real Sociedad, l’Atlético de Madrid et le FC Barcelone. Depuis le début de sa carrière, le champion du monde 2018 a affronté à cinq reprises des clubs de Ligue 1 et reste sur un bilan de cinq succès contre Lyon, Marseille et Monaco.

Aussi bien avec les Basques qu’avec les Madrilènes, en espérant en faire autant avec les Catalans, le buteur est sorti vainqueur de ses confrontations contre des équipes tricolores. Encore mieux, le gaucher s’est particulièrement illustré lors de ces rencontres avec quatre buts et trois passes décisives. A croire que le chouchou des supporters tricolores est habité au moment de joueur contre des pensionnaires de L1.

La "vengeance" contre l’OL

Parmi les "victimes" d’Antoine Griezmann on retrouve notamment l’OL. Un duel face aux Rhodaniens particulièrement savoureux pour le natif de Mâcon dont les Gones n’avaient pas voulu malgré un essai sous la supervision du recruteur de l’époque Gérard Bonneau.

Pour les retrouvailles avec Lyon, sous le maillot de la Real Sociedad en août 2013, l’attaquant va faire mal à l’équipe dirigée par Rémi Garde et l’éliminer lors des barrages de qualification pour la Ligue des champions.

Après seulement 17 minutes au match aller, sur la pelouse de Gerland, la chevelure blonde peroxydée du Français s’est envolée dans les airs pour marquer le premier but du match d’un superbe retourné (0-2).

Au retour, il a enterré les espoirs lyonnais en débloquant la rencontre d’une belle passe décisive pour Carlos Vela (2-0) et ainsi condamner l’OL à la C3.

Le briseur de rêve pour l’OM

Au cours d’une année 2018 exceptionnelle pour le football français, l’OM a signé une fantastique épopée en Ligue Europa. Porté par Dimitri Payet et Florian Thauvin, le club phocéen a enchaîné les exploits contre Lepizig, Salzbourg ou l’Athletic Bilbao. Arrivé jusqu’en finale, Marseille bute finalement sur l’Atlético de Madrid de Diego Simeone et d’un Antoine Griezmann bouillant et auteur d’un doublé.

Si Valère Germain a manqué son duel face à Jan Oblak, le buteur des Colchoneros a profité à merveille d’une relance ratée de Steve Mandanda pour ouvrir le score avant de mettre fin au suspense d’un amour de ballon piqué dans les dernières minutes de cette finale (3-0).

Après avoir mis au supplice la défense olympienne, Antoine Griezmann s’est aussi offert le scalp de l’AS Monaco, une saison plus tard, mais cette fois en phase de poules de la Ligue des champions version 2018-2019.

Contre des Monégasques en plein doute et entraînés par Leonardo Jardim puis Thierry Henry, "Grizou" s’est fait un malin de les punir. Passeur décisif à Monaco (1-2), le Français a récidivé lors du match retour à Madrid avant d’y aller de son petit but (2-0).

Après Lyon, Marseille et Monaco, Antoine Griezmann tentera donc de poursuivre sa belle série face à Paris.

Contre le champion de France en titre, le buteur aura à cœur de remporter un nouveau succès contre un club de Ligue 1. Mais attention, le PSG constitue probablement le plus gros défi de "Grizou" dans sa relation si spéciale avec l’élite du football tricolore.

>> Barça-PSG, c’est ce mardi en direct dès 21h sur RMC Sport 1

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport