RMC Sport

Bruges-PSG: le film de la contre-performance parisienne, "No sweat, no glory"

Le PSG a déçu pour son entrée en lice en Ligue des champions mercredi sur le terrain du Club Bruges (1-1). RMC Sport vous propose de revivre en longueur la prestation parisienne, ponctuée par la blessure de Kylian Mbappé, avec le film "No sweat, no glory" ("Pas de sueur, pas de gloire").

C'était le grand soir, celui de la première tant attendue du trio Lionel Messi-Neymar-Kylian Mbappé, celui des paillettes annoncées, du régal offensif espéré. Mais à l'arrivée, le PSG a déchanté. Pour leur entrée en lice en Ligue des champions, les Parisiens ont concédé le match nul 1-1 chez le Club Bruges mercredi. Face à l'équipe du groupe la plus accessible sur le papier, la prestation a tout de la contre-performance.

Pour comprendre comment Paris en est arrivé là, RMC Sport vous propose le film du match Bruges-PSG (vidéo ci-dessus), en longueur (15 minutes) et avec des images inédites: "No sweat, no glory" ("Pas de sueur, pas de gloire", la devise du club brugeois). L'occasion notamment mieux comprendre les erreurs parisiennes, et de voir aussi Lionel Messi endosser son rôle de leader en prenant la parole et en donnant des consignes à ses coéquipiers.

Tout avait bien commencé, avec un but dès la 15e minute de l'homme en forme du moment: Ander Herrera, qui avait signé un doublé quelques jours plus tôt en Ligue 1, face à Clermont. Mais la joie aura été de courte durée. Car Hans Vanaken a refroidi le banc du PSG et enflammé le stade belge en égalisant à la 27e, du plat du pied droit. Et si Messi a trouvé la barre dans la foulée, Vanaken a frôlé le doublé avec sa frappe puissante à la 33e.

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour ne pas rater les matchs du PSG en Ligue des champions

Le film de Bruges-PSG en Ligue des champions
Le film de Bruges-PSG en Ligue des champions © RMC Sport

Paris remercie Navas

Keylor Navas a fait le travail et est sans doute le grand artisan de ce point pris à Bruges. Car les Parisiens n'ont pas montré un beau visage, à l'image d'un Neymar transparent depuis la reprise, malgré le deuxième total le plus élevé dans l'effectif du vice-champion de France en termes de kilomètres parcourus. Ses replis défensifs ont été insuffisants... ceux de Messi n'ont pas existé. Quant à l'entrée de Mauro Icardi à la place d'un Kylian Mbappé blessé, elle fut tout simplement catastrophique. Et au milieu de terrain, le PSG a livré une prestation inquiétante, en l'absence de Marco Verratti.

En face, les deux grands talents du Club Bruges ont prouvé la légitimité de la hype qui les entoure: Charles De Ketelaere et Noa Lang ont fait souffrir la défense parisienne, portés par un collectif déterminé et qui aura couru presque dix kilomètres de plus que le camp d'en face.

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport