RMC Sport

Manchester City-Dortmund: Guardiola ressasse le souvenir douloureux de l’élimination face à Lyon

Avant de retenter sa chance contre Dortmund mercredi (21h, sur RMC Sport 2), Pep Guardiola a reconnu qu'il avait mis plusieurs semaines à se remettre de la défaite de Manchester City contre Lyon, en quarts de finale de la Ligue des champions 2019-2020.

Manchester City est sur le point de récupérer la couronne d’Angleterre, le club mancunien disposant d’une marge confortable sur le voisin United en Premier League, mais le plus grand défi des hommes de Pep Guardiola est européen. Déjà parmi les favoris de la Ligue des champions l'an dernier, les Citizens avaient échoué en quart de finale contre l'Olympique Lyonnais de Rudi Garcia (3-1). Un échec énorme que l’entraîneur espagnol a eu bien du mal à gérer.

Rodri: "Ne pas penser aux répercussions du résultat"

"Bien sûr, c'est resté dans ma tête pendant des semaines, tout l'été, et c'était douloureux, a expliqué Guardiola en conférence de presse, ce lundi. Nous avons félicité Lyon, accepté de n'avoir pas mérité de passer. Évidemment c'était douloureux, mais au final que peut on faire? Il faut préparer la saison suivante, et nous revoilà à essayer à nouveau." City retente sa chance mardi (21h, sur RMC Sport 2) contre le Borussia Dortmund d’Erling Haaland, en quart de finale aller de la compétition.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en exclusivité City-Dortmund

Les fantômes du passé rôdent, et il faudra le chasser face à une équipe emmenée par un joueur hors du commun, Erling Haaland, auquel il ne faudra "pas laisser d’espaces". "C'était un échec, admet Rodri concernant Lyon, mais c'était seulement sur un match, c'est différent, là nous avons la possibilité de renverser la situation et de prouver que nous sommes prêts pour ce défi. L'important est de rester calme, de penser au match et pas aux répercussions du résultat, aux médias."

Pep Guardiola a été éliminé trois fois de suite en quarts de finale de la Ligue des champions avec Manchester City: par Liverpool, Tottenham, et donc Lyon. Les tombeurs de la Juve dans le Final 8 étaient parvenus à faire déjouer les Anglais, l'homme providentiel contre City, Maxwell Cornet, ouvrant le score en première période (24e). Souvent à la limite de la rupture, Lyon avait porté l'estocade en fin de match, par deux fois, grâce à un doublé de Moussa Dembélé (79e, 87e).

QM