RMC Sport

PSG-Barça: son penalty manqué, son bijou… le match de Messi en caméra isolée

RMC Sport a suivi le match de Lionel Messi en caméra isolée, mercredi lors du 8e de finale retour de la Ligue des champions entre le PSG et le FC Barcelone (1-1). En échec sur penalty, brillant sur l’égalisation, impassible ou déçu… l’Argentin est passé par toutes les émotions.

Lionel Messi a vécu une soirée chargée mercredi lors du 8e de finale retour de la Ligue des champions entre le PSG et le Barça (1-1). De nouveau positionné en électron libre sur le front de l’attaque, l’Argentin a largement participé à instiller une part de doute dans les esprits parisiens malgré leur victoire confortable acquise à l’aller (1-4). Il a souvent décroché pour mieux trouver Ousmane Dembélé, positionné plus haut.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Le Français a profité de quelques offrandes du sextuple Ballon d’Or mais il a gâché dans la finition. Il lui a rendu la pareille en adressant un centre en retrait vers Messi. L’Argentin s’est jeté mais fut trop court pour le reprendre. Il en a râlé comme le montre la caméra isolée de RMC Sport l’ayant suivi tout au long du match.

Lionel Messi
Lionel Messi © AFP

Comme il en a l’habitude, Messi a montré très peu d’émotion en réaction au faits de jeu. Après l’ouverture du score de Kylian Mbappé sur penalty, l’attaquant s’est dirigé vers le rond central sans moufter pour repartir au combat. Et puis, il y eut ce moment de grâce quelques minutes plus tard. Après s’être fait oublier dans le cœur du jeu, le sextuple Ballon d’Or a reçu le ballon, s’est avancé avant de décrocher une frappe puissante du gauche qui s’est logée dans la lucarne droite du but de Keylor Navas.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Sa célébration fut mesurée: il a serré le poing, tapé dans les mains de Pedri, de Jong et Griezmann avant de rejoindre rapidement le rond central pour le coup d’envoi. Juste avant la mi-temps, il a accueilli sans effusion la décision de l’arbitre d’accorder un penalty au Barça pour une faute de Kurzawa sur Griezmann. Vite, il s’est saisi du ballon pour tenter sa chance. Mais Navas l’a dévié sur sa barre et Messi a levé les yeux au ciel en marmonnant quelques mots de regrets

Il sera de nouveau mis en échec en seconde période par un tacle héroïque de Marquinhos à la conclusion d’une action qu’il avait initiée. Le dernier moment chaud de l’Argentin, éliminé dès les huitièmes de finale de la compétition pour la première fois depuis 2007. Angel Di Maria, son coéquipier, en sélection l’a consolé lors d’une chaleureuse étreinte en fin de match. Il a aussi reçu une accolade de Mauricio Pochettino avant de taper dans la main de son entraîneur, Ronald Koeman. Epilogue d’une triste soirée.

RMC Sport