RMC Sport

Super League: Jean-Michel Aulas dénonce "les vertus de l’argent contre l’esprit de fair-play"

Jean-Michel Aulas a réagi ce lundi au projet de Super League, lancé pour concurrencer la Ligue des champions. Le président de l'OL dénonce le manque de fair-play d’une telle compétition, et appelle à plus de solidarité. Aucun club français ne fait pour le moment partie du projet.

Jean-Michel Aulas a réagi ce lundi à l’annonce de la création de la Super League, cette nouvelle compétition semi-fermée qui vise à concurrencée la Ligue des champions. "Cette Super League n’obtient pas l’adhésion populaire, car elle met en avant les vertus de l’argent contre l’esprit de fair-play, alors que nous devons être plus solidaires", a dénoncé le président de l'OL sur Twitter.

Douze clubs font pour l’instant partie du projet: Manchester United, Liverpool, Manchester City, Arsenal, Chelsea, Tottenham, Barcelone, le Real, l’Atlético, l’Inter Milan, le Milan AC et la Juventus. Aucun club français n'est présent. Le PSG a réaffirmé son soutien à l’UEFA et à la Ligue des champions. Le nom de l’OL n’a pas été évoqué.

>> Toutes les infos sur la Super League et la crise à l'UEFA sont dans le direct RMC Sport

"Un football où la méritocratie sportive et l’émotion ne sont pas oubliées"

Le président lyonnais s’est également exprimé sur la décision du président du PSG Nasser Al-Khelaifi de ne pas se porter candidat pour présider l'Association européenne des clubs (ECA). "Nous devons construire des ponts, pas des murs. Construire ensemble avec Nasser l’avenir d’un football où la méritocratie sportive et l’émotion ne sont pas oubliées", a écrit Jean-Michel Aulas.

Malgré les demandes de plusieurs clubs européens, Nasser Al-Khelaifi a refusé lundi le poste de président de l'ECA, laissé vacant par Andrea Agnelli, président de la Juventus qui a abandonné ses fonctions pour diriger la Super League. Le président du PSG souhaite rester vice-président de l’ECA et a répété à ses homologues qu’il était disposé à aider à la reconstruction du football européen, mais qu’il ne voulait pas se mettre en avant.

dossier :

La Super League

LL