RMC Sport

Manchester City: Guardiola recadre Klopp après ses critiques sur le mercato

Face aux sommes importantes déboursées par Chelsea et Manchester City lors de ce mercato d'été, Jürgen Klopp s'est montré assez critique vis-à-vis de ces deux clubs. En conférence de presse, Pep Guardiola a recadré le coach allemand des Reds.

Dernier vainqueur de la Premier League, Manchester City remet son titre en jeu dès ce dimanche. L'équipe de Pep Guardiola commencera fort avec un déplacement sur le terrain de Tottenham (17h30 sur RMC Sport 1). Ces derniers jours, les Cityzens se sont considérablement renforcés avec Jack Grealish, arrivé pour 117 millions d'euros en provenance d'Aston Villa.

Un recrutement qui a fait grincer des dents, notamment à Liverpool. "Nous sommes autorisés à dépenser l'argent que nous gagnons. Ils n'ont évidemment aucune limite", a critiqué Jürgen Klopp, en référence à la même somme dépensée par Chelsea pour recruter Romelu Lukaku.

"Ils peuvent aller au tribunal et porter plainte s'ils ne sont pas d'accord"

Interrogé à ce sujet ce samedi en conférence de presse, Pep Guardiola est sorti de sa réserve pour défendre son club. "Nous avons acheté Jack Grealish parce que nous avons vendu des joueurs pour 70 millions d'euros. Nous avons donc finalement dépensé 47 millions d'euros, a expliqué l'entraîneur espagnol. Nous suivons absolument les règles. Au sein du club, les propriétaires ne veulent pas perdre d'argent bien sûr, mais ils veulent aussi dépenser, donc nous pouvons le faire. Il y a des années, lorsque Manchester United gagnait beaucoup de titres, c'était parce qu'ils dépensaient plus d'argent que les autres clubs. Vous vous en souvenez? A ce moment-là, Manchester City ne pouvait pas le faire parce qu'il n'y avait pas les propriétaires que nous avons maintenant."

Si Liverpool a été plutôt calme lors de ce mercato, les Reds ont aussi dépensé d'importantes sommes dans un passé récent. "Vous pouvez gagner en investissant. Liverpool a pu être actif sur le mercato pour dépenser sur deux joueurs incroyables avec Virgil Van Dijk et Alisson. Ils ont remporté la Ligue des champions et la Premier League, a souligné encore Guardiola. S'ils ne veulent pas dépenser plus, c'est peut-être parce qu'ils pensent qu'ils n'en ont pas besoin ou que les propriétaires ne le veulent pas."

Depuis l'arrivée de Pep Guardiola en 2016 à la tête de Manchester City, le club mancunien a remporté la Premier League à trois reprises. "Avant, il n'y avait qu'un ou deux clubs. Maintenant, il y a Chelsea avec Roman Abramovich et notre club avec le Sheikh Mansour. Ils veulent investir dans le football, où est le problème? Nous avons des limites dans le cadre du fair-play financier et s'ils ne sont pas d'accord, ils peuvent aller au tribunal et porter plainte", a lâché assez sèchement Pep Guardiola.

GL