RMC Sport

Manchester United: Cavani risque une suspension pour un mot raciste sur Instagram

Edinson Cavani, attaquant de Manchester United, pourrait être suspendu trois matchs si la Fédération anglaise estime qu'il a utilisé un langage raciste ou discriminatoire sur Instagram.

Héros de Manchester United sur le terrain dimanche, Edinson Cavani se retrouve au coeur d'une polémique en dehors. L'attaquant de Manchester United fait l'objet d'une enquête de la part de la Fédération anglaise de football après avoir posté un message pouvant être jugé comme raciste ou discriminatoire. 

-
- © -

Auteur d'un doublé et d'une passe décisive lors de la victoire des Red Devils sur le terrain de Southampton (2-3), dimanche en Premier League, l'ancien joueur du PSG a répondu "Gracias negrito" à l'un des followers qui saluait sa performance. Le message a ensuite été supprimé. Il peut se traduire littéralement par: "merci petit noir". 

Trois matchs minimum

Les publications sur les réseaux sociaux sont couvertes par la règle E3 de la FA. Si un commentaire comporte une référence à l'origine ethnique, la couleur, la race ou la nationalité d'une personne, cela sera considéré comme un facteur aggravant potentiel de toute sanction. Si le message est considéré comme raciste, Cavani pourrait écoper d'une lourde suspension. En début de saison, la FA a publié de nouvelles directives sur le langage et le comportement racistes sur les réseaux sociaux, avec des infractions passibles d'une interdiction minimale de trois matches. Si la FA décide de poursuivre l'affaire, elle écrira à Cavani dans les prochains jours pour lui demander ses observations écrites. Toute charge doit être émise d'ici lundi prochain.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Premier League

En novembre 2019, Bernard Silva, ailier de Manchester City, avait été suspendu un match pour une blague jugée raciste en direction de son coéquipier, Benjamin Mendy lors d'un échange potache entre les deux joueurs.

Le mot "negrito" était le même que celui utilisé par un autre Uruguayen, Luis Suárez, en direction de Patrice Evra lors d'un match entre Liverpool et Manchester United en 2011. À l'époque, Suárez soutenait que le mot était un terme d'affection. et non conçu comme une forme d'abus racial. Mais la commission de discipline de la FA avait rejeté cette explication et suspendu Suarez pour huit matches.

NC