RMC Sport

Premier League: "La vente du siècle"? Manchester United pourrait être vendu pour un montant record

La famille Glazer penserait à mettre en vente le club de Manchester United selon la presse britannique. Plusieurs acheteurs potentiels envisageraient de formuler une offre estimée à près de 6 milliards d’euros. Le groupe Ineos figurerait en bonne position parmi les intéressés.

Entre l’avenir incertain de Cristiano Ronaldo, la prise de pouvoir compliquée d’Erik Ten Hag et les résultats sportifs intermittents, Manchester United connait un début de saison compliqué en Premier League. Visé depuis plusieurs années par une fronde des supporters, la famille Glazer qui possède le club mancunien songerait désormais à vendre selon les informations de plusieurs médias dont le journal The Independent. Et cette fois, le fantasque Elon Musk n’y est pour rien.

Plusieurs réunions auraient même déjà été organisées par les propriétaires américains avec de potentiels acheteurs depuis le mois de mai. Ces dernières semaines, la rumeur a pris corps et certaines personnes dans les milieux économiques commenceraient déjà à s’enthousiasmer autour de "la vente du siècle" explique ainsi le quotidien anglais. L’affaire pourrait même être définitivement actée d’ici deux ans. 24 mois qui permettrait de finaliser les contours juridiques et financiers d’une telle vente.

Un prix record estimé à 6 milliards d’euros

Considéré comme l’un des plus grands clubs du monde, Manchester United traverse une période difficile sur le plan sportif. Mais cela n’empêche pas les Red Devils de rester l’une des principales marques de sport à travers le globe. Selon les premières indiscrétions, la famille Glazer attendrait pas moins de 5 milliards de livres sterling, soit environ 6 milliards d’euros pour passer la main.

Toujours selon les éléments de la presse britannique, pas moins de trois consortium auraient déjà fait part de leur intérêt et seraient ainsi prêt à payer une somme record pour l’actuel dernier de Premier League. Si la vente de Manchester United se réglait bel et bien autour de 6 milliards d’euros cela constituerait le prix le plus cher pour une franchise sportive et dépasserait ainsi la marque établie par Chelsea lorsque Roman Abramovich a vendu Todd Boehly après le début de la guerre en Ukraine.

Pas de commentaire pour Ineos et Manchester United

Présenté par plusieurs médias comme le principal prétendant au rachat, Sir Jim Ratcliffe s’est refusé à tout commentaire. Le patron du groupe INEOS, qui possède déjà plusieurs clubs de football dont l’OGC Nice en Ligue 1, s’est ainsi refusé à tout commentaire concernant un potentiel investissement à Manchester United.

Déjà intéressé par le passé, l’homme d’affaire britannique n’a pas souhaité commenter ni une éventuelle offre ni même l’envie d’acheter les Red Devils. Silence radio également du côté de Manchester United où le club n’a pas voulu commenter les rumeurs de la presse britannique. Le site spécialisé Bloomberg assure de son côté que la famille Glazer ne serait pas disposée à vendre tout le club mancunien mais songerait à en céder une part minoritaire dont le pourcentage n'a pas encore été défini.

JGL