RMC Sport

Guardiola n'est pas opposé à un retour sur le banc du Barça mais…

Pep Guardiola a ouvert la porte à un retour au FC Barcelone avant la fin de sa carrière. L’actuel entraîneur de Manchester City a toutefois exprimé sa joie de continuer avec le club de Premier League.

Présent à Barcelone pour y recevoir le titre d’entraîneur catalan de l’année des mains de la fédération locale de football, Pep Guardiola a rappelé son amour du Barça. Ancien milieu du club blaugrana, c’est surtout comme entraîneur de l’équipe première qu’il marqué l’histoire barcelonaise lors de son passage entre 2008 et 2012 avec notamment deux sacres en Ligue des champions et trois en Liga.

"C'est une mauvaise façon de voir en disant que je dois revenir, a estimé le technicien de 51 ans. Parce que depuis que Pep est parti, le Barça a continué de gagner. Si je pensais que j'étais indispensable, je reviendrais, mais ce n'est pas le cas. Ce sont des étapes, ce sont des processus, et si un jour on doit se réunir, cela se fera de manière naturelle."

>> Le meilleur de Ligue des champions, c'est sur RMC Sport

Les raisons de sa prolongation à City

Plus de dix ans après son départ du Barça, Pep Guardiola a connu deux autres clubs : le Bayern Munich et Manchester City. A la lutte pour le titre en Premier League et prétendant à la victoire finale en Ligue des champions, Pep Guardiola vient tout juste de prolonger son contrat avec les Skyblues jusqu'en 2025. Une raison simple à cela, il est heureux outre-Manche.

"J’ai prolongé à Manchester parce qu’il y a beaucoup de soleil", a d’abord plaisanté l’entraîneur catalan dans des propos rapportés par la presse locale. Avant d’enchaîner plus sérieusement: "Je m'y sens très bien, très à l'aise Ils me donnent tout et j'ai de très bons amis près de moi."

Guardiola explique comment il évite de penser à Barcelone

Avant de songer à un retour, un jour, sur le banc du Barça, Pep Guardiola compte bien remporter de nombreux trophées avec Manchester City. Et puis, selon lui c’est justement avec le travail et l’enchaînement des matchs qu’il n’est pas touché par une sorte de spleen en pensant à sa chère Catalogne.

"Pour continuer, il faut avoir de très bons joueurs et quand on a de la continuité dans un club c'est parce que ceux d'en-haut vous apportent beaucoup de soutien, a encore estimé Pep Guardiola. La ville n'est pas Barcelone, je ne suis pas chez moi. C'est évident, mais tous les trois jours, il y a un match et je les prépare. Cela me fait me sentir bien à Manchester et à City."

JGL