RMC Sport

JO 2021: triple médaillée d'or, la Coréenne An San fait polémique... à cause de ses cheveux courts

Championne olympique de tir à l'arc en double mixte, par équipes et en individuel à seulement 20 ans, la Sud-Coréenne An San ne fait pourtant pas l'unanimité dans son pays. En cause: sa coupe de cheveux et les soupçons autour de son féminisme.

On peut avoir glané trois médailles d'or en une seule session olympique et se faire critiquer dans son pays. An San en fait l'amère expérience. L'archère de 20 ans vient pourtant de signer un incroyable triplé avec des sacres en double mixte, par équipes et en individuel. Mais en Corée du Sud, elle ne fait pas l'unanimité.

Le problème pointé par certains haters coréens, c'est... sa coupe de cheveux. "C'est confortable", avait justifié l'archère sur les réseaux sociaux il y a quelques mois, après avoir opté pour une coupe courte, traditionnellement considérée comme "à la garçonne". De quoi réveiller une horde de rageux anti-féministes, qui assimilent cette coupe à des engagements en faveur des droits des femmes (ce qui est apparemment infâmant pour certains...). Et aboutir à des milliers de commentaires haineux sur les réseaux sociaux à l'encontre de la championne.

Les félicitations du président sud-coréen à An San

Comme souligné par le New York Times, plusieurs joueuses de l'équipe de volley coréenne ont subi les mêmes foudres qu'An San durant ces Jeux olmpiques, pour avoir elles aussi choisi d'avoir les cheveux courts. Après un match de qualification, l'entraîneur d'An San a dû stopper des journalistes désireux de poser des questions "pas nécessaires", selon Reuters.

Le président sud-coréen Moon Jae-in a pris la parole pour féliciter An San, après ses trois sacres olympiques. "Sa fierté est la nôtre", résume le dirigeant, qui a salué ce triplé historique pour un athlète de Corée du Sud au JO, malgré un contexte entre "attente excessive et discrimination" autour de l'archère de 20 ans. Voilà qui devrait fermer quelques bouches qui n'auraient pas dû s'ouvrir.

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport