RMC Sport

France-All Blacks: les Bleus signent un exploit exceptionnel contre la Nouvelle-Zélande

Le XV de France a battu les All Blacks ce samedi au stade de France (40-25). Les Bleus n’avaient jamais battu la Nouvelle-Zélande sur un tel écart dans leur histoire. Un succès record façonné lors d’une première période fantastique.

Superbe! Historique! Incapable de battre les All Blacks depuis 2009, le XV de France a signé une fantastique victoire ce samedi au stade de France. A l’issue d’un test-match très spectaculaire, les Bleus ont remporté la plus large victoire de leur histoire en l’emportant de quinze points (40-25).

France-Nouvelle Zélande, revivez un match de légende

C’est simple, c’est la deuxième fois de son histoire que l’équipe de France franchit la barre symbolique des 40 unités face à la Nouvelle-Zélande. La première fois? Lors d’un des plus grands matchs de la sélection tricolore en demi-finale du Mondial 99 à Twickenham lors du récital de Titou Lamaison et autres Christophe Dominici.

"Je ne sais pas si on réalise mais les sensations sont là pour nous comme pour le public, a savouré Antoine Dupont pour France TV. On a eu un peu peur à l'entrée de la deuxième période mais le score est là à la fin, c'est incroyable. Il fallait rester concentré mais on avait ce match-là en tête. Cela restera dans les mémoires. On retiendra cette victoire."

Mauvaka et les Bleus intenables en première période

Après le haka des All Blacks, les joueurs du XV de France ont répondu de la meilleure des manières. D’entrée, les avants tricolores ont fait parler leur puissance et sur un ballon porté Peato Mauvaka a marqué le premier essai tricolore après seulement quatre minutes sur un maul qui a enfoncé la défense des kiwis (7-0, 4e).

Bien rentrés dans leur match, les Bleus ont rapidement enchaîné et le repositionnement de Romain Ntamack a immédiatement porté ses fruits. Sur un nouveau coup de boutoir des gros, Antoine Dupont a rapidement éjecté le ballon vers son coéquipier du Stade Toulousain.

Une feinte de passe plus tard, histoire de donner le tournis aux arrières néo-zélandais et le numéro 10 tricolore a aplati dans l’en-but. En face, Jordie Barrett a brièvement gardé son équipe au contact avec deux pénalités réussie. Mais c’était avant la nouvelle accélération des Bleus.

Si Melvyn Jaminet a lui aussi passé un coup de pied, Peato Mauvaka a encore survolé l’action. Sur un énième groupe pénétrant, le talonneur toulousain y est allé de son doublé (24-6, 32e). Titulaire pour la première fois lors de cette tournée d’automne, l’habituel remplaçant de Julien Marchand a été le meilleur marqueur d’essai des Bleus en finissant à cinq reprises dans l’en-but adverse en trois rencontres.

Le trou d’air des Bleus après la pause

Avec 18 points d’avance à la pause, les Bleus semblaient en route vers une victoire historique, la plus large de leur histoire face au All Blacks. Mais c’était sans compter sur l’orgueil du XV à la fougère.

Déjà battus en Irlande la semaine passée (29-20), les All Blacks se sont réveillés au retour des vestiaires ce samedi. En seulement onze minutes, les partenaires d’Aaron Smith ont comblé l’écart avec deux essais de Jordie Barret en coin et un superbe rush en solitaire de Rieko Ioane (24-18, 51e).

Et avec le retour au score des néo-zélandais, le spectre des récents échecs tricolores a refait surface. Revenus à moins d’un essai transformé des Bleus, ces All Blacks ont clairement faire trembler l’équipe de France. Mais soutenus par un public en transe dans l’enceinte dionysienne, les protégés de Fabien Galthié ont cette fois eu le dernier mot.

Les Bleus invaincus pendant la tournée

Toujours aussi impeccable au pied, Melvyn Jaminet a d’abord redonné un peu d’air au XV de France sur une nouvelle pénalité (8/8 au total). Avant de voir Damian Penaud inscrire l’essai du soulagement au terme d’un petit numéro des arrières tricolores (37-25, 67e).

A noter aussi une fantastique relance de Romain Ntamack depuis son en-but pour remettre les Bleus à l’endroit au plus fort de la domination néo-zélandaise pendant le second acte.

Au terme d’un fantastique match, les Bleus ont marqué les esprits avec cette grosse victoire face au All Blacks. Avec trois victoires en trois matchs, l’équipe de France termine invaincue pendant la tournée de novembre pour la première fois depuis 2012.

Seul petit regret, ce succès n’était qu’un test-match et il faudra être capable de réaliser une performance similaire, le vendredi 8 septembre 2023, en ouverture de la Coupe du monde en France. En attendant, il ne faut pas bouder son plaisir: le XV de France a écrit son histoire face aux All Blacks.

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport