RMC Sport

XV de France: ça se précise pour Jalibert et Ntamack titulaires

Lors de l’entrainement à haute intensité de ce mercredi à Marcoussis, Matthieu Jalibert et Romain Ntamack étaient de nouveau alignés au sein des potentiels titulaires contre l’Argentine la semaine prochaine. Le Toulousain a évolué au centre, le Bordelais à l’ouverture. 

Le 12 pour Romain Ntamack, le 10 pour Matthieu Jalibert. Les numéros de chasuble sont souvent précieux à Marcoussis pour connaitre les tendances de composition d’équipe à Marcoussis. Comme entrevu mardi pour le premier entrainement ouvert à la presse, le Toulousain et le Bordelais étaient de nouveau alignés, aux mêmes postes, lors de la séance à haute intensité ce mercredi après-midi sous un soleil printanier.

Comme évoqué la semaine dernière par RMC Sport, le staff pense bel et bien faire jouer Ntamack au centre, laissant le poste d’ouvreur à Jalibert. La tentation est grande et ça se vérifie désormais sur le terrain. Cette hypothèse n’a fait que se renforcer avec le forfait de Virimi Vakatwa, indisponible trois semaines. Si le match de l’Argentine n’aura lieu que dans dix jours, précisément le 6 novembre au Stade de France, tout laisse penser que cette association a de fortes chances de voir le jour pour la première fois.

Fickou-Ntamack alignés à l’entrainement

Comme nous le précisions la semaine passée, c’est avec le Racingman Gaël Fickou que Ntamack a des chances d’évoluer. C’est ce duo qui a été mis en place ce mercredi. Si, à certains postes, les joueurs ont beaucoup tourné (notamment à l’aile avec Matthis Lebel, Damian Penaud et même Donovan Taofifenua), Ntamack et Jalibert, eux, ont longtemps été utilisés ainsi. Sur la seule pénalité tentée (et ratée d’ailleurs) dans un scénario de fin de match, c’est Jalibert qui était d’ailleurs chargé de buter. Évidemment, rien n’est définitif puisque les joueurs ne connaissent pas encore l’équipe qui sera alignée face aux Pumas, mais c’est la très forte tendance. Ntamack, dont la dernière titularisation au centre remonte à décembre 2020 et un match de Coupe d’Europe, est en passe de changer de poste chez les Bleus.

"On en parle mais je ne sais pas s'il y a des trucs actés ou pas, a avoué dans la foulée Matthis Lebel, très proche de Ntamack. On n’en sait rien. Il n’a aucun problème. Si vous parlez de cette émulation avec Matthieu notamment, il n’y a pas à se poser de questions. Ce sont les deux joueurs les plus en forme du championnat. Il faudra tirer le meilleur des deux. Est-ce que ce sera ensemble ou pas? Ce n’est pas à moi d’en décider. Je ne suis pas sélectionneur. Ce qui est sûr, c’est que Romain est en forme et le seul truc dont il a envie, c’est d’être sur le terrain, et d'exprimer le maximum de son potentiel. Est-ce que ce sera en 10, en 12 ou ailleurs, ce n’est pas à moi d’en décider."

Dupont ménagé

A l’arrière, le Perpignanais Melvyn Jaminet a lui aussi beaucoup été utilisé, tout comme le deuxième ligne toulousain Thibaud Flament, qui profite aussi de l’état de santé de Bernard Le Roux - qui se plaignait du tympan depuis dix jours - ou encore Anthony Jelonch en numéro 8. On en saura plus dans les jours à venir lors des prochains entrainements, surtout que 14 joueurs vont quitter Marcoussis pour rejoindre leurs clubs respectifs, avant de revenir après la neuvième journée de Top 14.

Antoine Dupont, lui, n’était pas sur le terrain. Le nouveau capitaine des Bleus a, comme la veille, été ménagé en raison d’une légère contusion à un mollet qui n’inspire pas d’inquiétude. C’est donc Baptiste Couilloud qui jouait avec les Bleus. Quant au troisième ligne, Cameron Woki, malade, il a également assisté à la séance du bord du terrain. 

JF.Paturaud