RMC Sport

Masters 1000 de Paris-Bercy: imprenable, Djokovic s'offre un 5e titre

Imprenable sur son service face à un Denis Shapovalov nerveux pour sa première finale de Masters 1000, Novak Djokovic a remporté ce dimanche son cinquième titre à Paris-Bercy. Battu l'an dernier, le Serbe, qui va perdre son statut de numéro 1 mondial ce lundi, s'est imposé en deux set (6-3, 6-4). Mais s'avance en favori pour le Masters de Londres dans une semaine.

Ce lundi, le nouveau classement ATP mettra à l'honneur un Rafael Nadal qui, malgré son forfait en demi-finale, bénéficie de l'effacement des points du Masters de l'an dernier. Finaliste à Londres, Novak Djokovic va donc perdre son trône. Mais s'avancer en favori pour la prochaine édition (10-17 novembre), après son titre décroché ce dimanche au Masters 1000 de Paris-Bercy, grâce à une victoire contre le Canadien Denis Shapovalov (6-3, 6-4). 

La déception du forfait de l'Espagnol digérée, le public - privé d'un duel de choc entre les deux prétendants à la place de numéro 1 pour la fin de saison - n'aura pas été surpris du scénario de cette finale. Un break rapide dans le premier set et Novak Djokovic (à plus de 80% de première balle) concluait une manche à sens unique en moins d'une demi-heure.

>>> Revivez le film du match en live-texte

Trop de nervosité pour Shapovalov

Nerveux au point d'en jeter sa raquette, le Canadien de 20 ans, qui disputait la première finale de Masters 1000 de sa carrière, trouvait pourtant le moyen de poser son service. L'une des clés de ce match. Puissant sur sa mise en jeu, Denis Shapovalov a assuré et tenu tête au Serbe. 3-3 dans un duel de serveurs sans échanges longs ni très disputés, quelques rares montées au filet.

Le couperet a fini par tomber, avec les fameux retours de Novak Djokovic sur deuxième balle. Quand la première ne passe pas, le Canadien est en danger. Cela s'est conclu par un break à 4-3. Une balle de débreak ratée dans la foulée et la chance était passée pour Denis Shapovalov. 

Djokovic déjà favori à Londres

6-3, 6-4 en 1h05, score sans appel. Quatrième victoire du Serbe en quatre confrontations cette année (après l'Open d'Australie, Rome et Shanghai). Ce n'était pas une grande finale - loin de celle attendue contre Rafael Nadal en tout cas - mais elle offre à Novak Djokovic un cinquième titre à Paris-Bercy. Battu l'an dernier par Karen Khachanov - sa seule finale perdue du tournoi - le joueur de 32 ans n'a pas perdu un set du tournoi.

"C'était ma meilleure performance du tournoi au service, analysait-il sur Eurosport. J'étais très concentré, lui a peut-être perdu sa concentration deux fois dans les deux sets et cela a suffi. Ne pas avoir perdu un set de tout le tournoi, j'ai pris de la confiance. J'ai une semaine pour me reposer avant le Masters." Avec un 34e Masters 1000 dans la poche (un de moins que l'actuel recordman Rafael Nadal), Novak Djokovic prend déjà rendez-vous pour Londres, où il vise une sixième couronne. Et pour terminer l'année en tant que numéro 1 mondial pour la sixième fois... comme Pete Sampras. 

dossier :

Novak Djokovic

A.Bo