RMC Sport

Roland-Garros : L’année Djokovic ?

Le n°1 mondial Novak Djokovic entre en lice ce mardi à Roland-Garros, face au Finlandais Jarkko Nieminen, dans la peau de l’immense favori du seul Grand Chelem qui manque à son palmarès.

Si lundi, l’incontournable Yannick Noah, toujours dans la musique mais de retour dans le tennis, a créé le buzz porte d’Auteuil, l’évènement de ce mardi est l’entrée en lice des deux têtes de gondoles du tableau masculin, Novak Djokovic et Rafael Nadal. Avec cette année une situation inédite depuis quasiment une décennie : l’immense favori de ce cru 2015 s’appelle Novak Djokovic. Depuis plusieurs semaines, le Serbe, intouchable numéro un mondial, arrive lancé, plus gros qu’un building de Manhattan.

Sur une série de 22 succès mais « jouable » pour Federer

Le maitre Federer a beau dire qu’il reste « jouable », le « Djoker » reste sur 22 succès de rang. Il vient de s’enfiler un triplé inédit Indian Wells/Miami/Monte-Carlo. A Rome, il avait toujours faim. Des campagnes récentes au cours desquelles il a parfois tangué, mais jamais vraiment tremblé. A 28 ans, il dégage une incroyable sensation de contrôle. Reste la blessure, le retour express de « Rafa » au sommet de son art sur terre un pour choc programmé dès les quarts de finale, ou encore la glorieuse incertitude du sport. Novak le sait et compte sur sa « routine » pour l’emmener au bout. Jamais sacré à Paris malgré deux finales perdues face à l’Espagnol (2012 et 2014), Djokovic a juste bouleversé les noms d’un scénario écrit depuis 10 ans. C’est déjà pas mal.

dossier :

Novak Djokovic

S.R.