RMC Sport

Roland-Garros: Rafael Nadal met en doute sa participation à Wimbledon

Éliminé en demi-finales du tournoi de Roland-Garros, Rafael Nadal n’est pas certain de pouvoir disputer Wimbledon (28 juin-11 juillet). Il veut s’accorder encore quelques jours de réflexion.

Roger Federer s’est rendu à Roland-Garros avec pour seule ambition de disputer un maximum de matchs et ainsi parfaire sa condition physique en vue de Wimbledon (28 juin-11 juillet), son tournoi favori, celui où il a le plus de chances de s'illustrer et donc d'espérer faire un résultat dans un tournoi du Grand Chelem. Une fois son objectif atteint, et réflexion faite sur l'état avancé de sa fatigue, Federer s'est retiré du tableau, pa précaution. A bientôt 40 ans, le Suisse ne peut plus faire autrement, il doit se préserver, son objectif étant de prolonger sa carrière le plus longtemps possible.

Nadal a besoin de se ménager

Et c’est un peu la même réflexion qui a saisi Rafael Nadal à la suite de son élimination en demi-finales du tournoi de Roland-Garros. Touché moralement après la troisième défaite de sa carrière à Roland-Garros, le Majorquin a également semblé éreinté physiquement. Vendredi, l'Espagnol n'a pas précisé son calendrier, qui devrait en théorie le conduire à jouer Wimbledon à partir du 28 juin.

"Nous verrons ce qu'il en est, quel sera mon prochain événement. Ce samedi, je serai à la maison avec ma famille et mes amis, a indiqué Rafael Nadal, treize fois vainqueur de Roland-Garros, son jardin. Je vais essayer de me reposer un peu physiquement et mentalement. Le corps, après s'être battu chaque semaine pendant deux mois pour des objectifs donnés, connaît une baisse de régime. Wimbledon est dans deux semaines. C'est différent de quand j'avais 25, 26 ou 27 ans. Maintenant, j'ai 35 ans. Je dois voir comment je me remets avant de prendre la décision de jouer ou non à Wimbledon. Pour l'instant, je ne suis pas en mesure de prendre une décision car je n'ai pas la clarté physique ou mentale pour penser deux semaines à l'avance. J'ai besoin de me donner quelques jours de repos et de me ménager."

Comme un doute pour les Jeux

De la même façon, Rafael Nadal avait déclaré à Rome qu’il était prêt à reconsidérer sa participation aux Jeux olympiques. "Évidemment, dans un monde normal, je n'imaginerais jamais manquer les Jeux, il n'y a aucun doute à ce sujet. Tout le monde sait ce qu'ils ont représenté pour moi. Dans ces circonstances, je ne sais pas... Voyons ce qui se passe dans les deux prochains mois, je dois organiser mon agenda", avait-il expliqué.

"Je ne sais pas encore, honnêtement, je ne peux pas vous donner de réponse claire (...). Dans une année normale, je connais mon programme quasiment à 100% du 1er janvier à la fin de l'année. Mais c'est un peu différent. On doit pouvoir s'adapter et être flexibles" avait-il ajouté.

Rafael Nadal a été champion olympique en simple en 2008 et en double en 2016. L'Espagnol n’est pas la seule star à exprimer des doutes quant à sa participation aux Jeux olympiques de Tokyo. Novak Djokovic et Serena Williams ont récemment déclaré qu’ils n’étaient pas sûrs de participer aux JO.

QM