RMC Sport

US Open: le gros craquage de Paire, qui a insulté un spectateur lors de sa défaite

Éliminé dès le premier tour de l’US Open par Dusan Lajovic, Benoît Paire a perdu ses nerfs, ce lundi, en jetant une balle dans les tribunes, avant de s’en prendre à un spectateur, jugé bruyant pendant un échange. Le Français quitte le Grand Chelem new-yorkais avec une nouvelle polémique.

Benoît Paire est retombé dans ses travers. Retrouvant peu à peu son niveau et le plaisir de jouer ces dernières semaines, le 49e joueur mondial est déjà sorti de l’US Open après sa défaite en quatre manches ce lundi face à Dusan Lajovic (3-6 5-7 6-2 4-6). Une rencontre marquée par des nouveaux signes d’énervement, notamment en fin de deuxième set.

Jet de balle, parasol malmené et spectateur insulté

Après s'être fait breaker pour la 3e fois dans le deuxième set, pour être mené 6-5, le Français a pris un point de pénalité pour avoir frappé sa raquette sur le parasol servant à abriter son adversaire. Dans la première manche, il avait envoyé une balle dans les tribunes, ce qui lui avait déjà valu un premier avertissement.

Paire s’est plaint auprès de l'arbitre du fait qu'un spectateur ait parlé durant un échange, lui qui avait confié mal vivre le fait de jouer des matches à huis clos durant la pandémie de Covid-19. Il a ensuite insulté la personne incriminée de "gros fils de p...", sans que l'arbitre ne réagisse. Un peu plus tard, il était éliminé du dernier Grand Chelem de l’année, dès le premier tour.

"J'avais moins d'énergie et de jus que sur les tournois précédents, a regretté Paire. Je suis arrivé ici un peu fatigué. À Winston-Salem j'ai joué deux fois à 15h en plein cagnard, ça m'a beaucoup épuisé. Je n'ai pas pu vraiment me reposer. Depuis que je suis là, je suis un peu plus lourd, un peu plus lent. La surface est très rapide, ça fait la différence. C'est dommage".

"J'ai hâte de me reposer, j'en ai besoin"

"Lajovic a fait un bon match, c'est un très bon joueur, ajouté l'Avignonnais de 32 ans. Je suis là depuis six semaines, ce n'est pas facile. J'ai essayé de faire de mon mieux, je me suis battu jusqu'à la fin, c'est ce que je vais retenir".

Inconstant dans son jeu et comme si sa colère l'avait remis dans son match, il ne s'est pas désuni en remportant solidement la 3e manche, laissant entrevoir la possibilité d'un renversement de situation. Mais son adversaire s'est ressaisi dans la suivante, se montrant au final plus régulier. Benoît Paire a souhaité retenir "une bonne tournée" nord-américaine. "C'est positif, je rejoue bien au tennis, j'ai repris un peu de plaisir, a-t-il conclu. Maintenant, j'ai hâte de me reposer. J'en ai besoin".

JAu avec AFP