RMC Sport

Wimbledon: Nadal dompte Kyrgios après un match tendu

Malgré quelques tensions, Rafael Nadal a remporté le premier choc de ce Wimbledon 2019, au 2e tour, contre son opposé australien Nick Kyrgios (6-3, 3-6, 7-6, 7-6). Le Majorquin défiera Jo-Wilfried Tsonga au 3e tour.

Rafael Nadal est au troisième tour de Wimbledon. Opposé à Nick Kyrgios, avec qui les relations sont particulièrement fraîches, le Majorquin a sorti une partie très solide, dans la lignée de son premier tour convaincant contre Sugita. Victorieux en quatre sets de l’Australien, Rafael Nadal n’a jamais semblé emprunté, hormis une alerte lors du second set remporté au tie-break par son rival, bien aidé par 29 aces ce jeudi.

Nadal n'a pas cédé aux petites provocations

Au final, le prise de bec attendue n’aura pas eu lieu. Mais certaines petites attitudes ont rendu l’atmosphère spéciale, alors que ce choc avait davantage des airs de match de seconde semaine. Les deux joueurs n’ont finalement jamais pleinement cédé aux tensions du passé, malgré un service gagnant à la cuillère de l’Australien qui aurait pu agacer l’Espagnol. Il avait préféré en sourire. "Je n’ai pas envie de commenter. J’espère qu’il sera capable d’oublier cet aspect un peu spécial", a réagi à chaud l’Espagnol, toutefois très véhément au moment de célébrer son succès. Auparavant, une volée expédiée par Kyrgios vers Nadal a donné lieu à un long regard noir du Majorquin, finalement resté sans conséquence.

Kyrgios prend un avertissement

Un accrochage plus franc mérite tout de même d’être signalé. Kyrgios a eu un très vif échange avec l'arbitre à qui il demandait de réprimander Nadal pour lui avoir avoir demandé quelques secondes supplémentaires d'attente alors qu'il avait commencé son geste au service. Extraits.

Kyrgios: "Ne me parle pas! Vois avec lui!"

L’arbitre: "Je le fais quand je veux!"

Kyrgios: "Tu mets 20 ans à lui dire. Je commence mon geste et le gars me dit d’arrêter."

L’arbitre: "Tu as raison…"

Kyrgios: "Alors dis-lui! Dis-lui!"

L’arbitre: "Je le fais quand je veux"

Kyrgios: "Tu as tellement de pouvoir là-haut…Woah, regarde-toi!"

Tsonga pour Nadal

Ce 50e succès sur le gazon de Wimbledon n’a donc pas été de tout repos pour l’Espagnol. Déconcentré par cet échange plaintif de Nick Kyrgios avec l’arbitre à 4-3 dans le second set, Nadal a jugé après le match que les paroles du 43e mondial l’avaient perturbé dans le second set, finalement remporté par l’Aussie après une longue discussion avec l’arbitre, et ce malgré un avertissement. Trop peu pour entamer le fair-play du récent lauréat de Roland-Garros, prompt à céder le passage à son opposé tennistique lors de sa sortie après la rencontre.

Rafael Nadal défiera donc Jo-Wilfried Tsonga au troisième tour. Le Manceau a disposé de Ricardo Berankis (7-6, 6-3, 6-3) et se frottera à l’Espagnol. Le climat promet d’être plus apaisé.

PL