RMC Sport

Paris-Roubaix: Où est passé Peter Sagan?

Peter Sagan, au départ du Tour des Flandres 2019/

Peter Sagan, au départ du Tour des Flandres 2019/ - AFP SportS

Dimanche aura lieu la 117e édition de Paris-Roubaix. Son tenant du titre, Peter Sagan, peine à retrouver le niveau qui était le sien en 2018, qui lui avait permis de remporter l’Enfer du Nord.

Où est passé le Peter Sagan chambreur, cannibale, et surtout vainqueur de Paris Roubaix en 2018? Depuis le début de la saison, le désormais ex-champion du monde trimbale son spleen sur les courses et ne peut plus prétendre aux premiers rôles, comme dimanche dernier dans le Tour des Flandres, où, arrivé dans le groupe pour la 3e place, il n'a même pas eu les jambes de disputer le sprint. 

Une performance en-deçà de son statut dans le peloton et de son rang de favori. Sur les 3 classiques pavées belges, Peter Sagan n’a réalisé aucun top 10, une première pour lui depuis 2012. Le Slovaque s'est même fait voler la vedette par Mathieu Van der Poel sur le Tour des Flandres, impressionnant 4e après une chute pour sa première participation.

Sagan est-il lassé?

Sagan a-t-il pris un coup de vieux? Face aux médias, l’homme aux 110 victoires professionnelles a déjà exprimé un sentiment de lassitude : "Parfois, j'en ai vraiment marre, c'est trop pour moi. Je suis heureux que cela ne doive plus durer que quelques années” déclarait-il en 2018 après le Tour de France.

En cause notamment, un manque "de respect dans le peloton" ou des voyages de plus en plus fréquents: "Quand je loge dans un hôtel, je ne sais même plus si je suis en Belgique, en Amérique ou en France". Pour autant, pas question de galvauder Paris-Roubaix, que le champion slovaque a eu tellement de mal à remporter. L'enfer du nord est une course imprévisible, à l'image de Peter Sagan, qui avait livré une démonstration lors de sa victoire en 2018.

Une seule victoire depuis le Tour de France 2018

Depuis sa dernière victoire d’étape sur le Tour de France, le 20 juillet 2018 à Valence, Peter Sagan n’a remporté qu’une victoire : en début d’année 2019, sur une étape du Santos Tour Down Under, première course de catégorie World Tour du calendrier.

Au cours de cette période, le triple champion du monde a obtenu 6 podiums d’étapes sans trouver la faille sur le Tour d’Espagne et a perdu son maillot arc-en-ciel. Une situation rendue encore plus difficile par les soubresauts de sa vie privée: le coureur de la formation Bora-Hansgrohe, a dû gérer également dans cette période la naissance de son fils et son divorce.

Objectif Liège-Bastogne-Liège

Mais attention à ne pas enterrer Peter Sagan trop vite. A 29 ans, l'ancien triple champion du monde se fixe de nouveaux objectifs: les classiques Ardennaises, avec en vue une participation à Liège-Bastogne-Liège, le 28 avril prochain. Le nouveau parcours proposé par A.S.O l'avantage :en se terminant désormais sur le plat, boulevard d’Avroy et non plus à Ans comme ces dernières années.

Sagan, n’a jamais participé au cours de sa carrière à la "Doyenne". Malade en début de saison après un passage sur une course en Argentine, le phénomène a certainement subi le contrecoup sur les premières classiques. D'ici Liège-Bastogne-Liège, Sagan a encore les moyens de réaffirmer son statut de champion. 

Guillaume Lepère