RMC Sport

Tour de France: Guimard trouve que le Tour d’Alaphilippe "n’est pas réussi"

Cyrille Guimard a estimé ce ce dimanche au micro de RMC que le Tour de France de Julian Alaphilippe n’a pas été une réussite, malgré la victoire du champion du monde lors de la 1ère étape.

Pour la quatrième année de suite, Julian Alaphilippe a remporté une étape sur le Tour de France. Et pour la troisième édition de rang, le Français a porté le maillot jaune. Pourtant, le champion de France n’a pas vraiment réussi sa course, selon Cyrille Guimard, s’exprimant au micro de RMC à l’issue de l’arrivée finale de la Grande Boucle ce dimanche.

"Dans ce Tour, il s’est cherché tout le temps: classement général ou victoire d’étape? Il a été très souvent à l’envers sur ce Tour de France, estime le consultant de RMC. Il suffit tout simplement d’écouter ses discours les cinq ou six derniers jours où il est dans une forme de lassitude. Il sait lui-même que son Tour n’est pas le Tour qu’il espérait".

Gagner "au moins deux ou trois étapes" pour réussir son Tour

Guimard trouve ainsi que le Tour d’Alaphilippe "n’est pas réussi", notamment "par rapport au passé" du Français sur la Grande Boucle: "Voilà un coureur qui depuis ses deux-trois derniers Tours, est allé chercher le classement de la montagne, au minimum deux étapes, a porté le maillot jaune pendant 19 jours, qui est champion du monde, le leader de son équipe et se retrouve dans l’obligation de jouer les équipiers. Ce qu’il a parfaitement fait puisqu’il ne pouvait plus faire le classement général".

Selon l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, le leader de la Deceuninck-QuickStep aurait dû gagner "au moins deux ou trois étapes" pour réussir sa course, alors qu’il ne participera pas aux Jeux olympiques la semaine prochaine. Le Français avait remporté la première étape à Landerneau avant de porter le maillot jaune le lendemain jusqu’à Mûr-de-Bretagne, où il avait été détrôné par Mathieu van der Poel.

Alaphilippe a contribué à la renaissance de Cavendish

Finalement 30e du classement général final, à 1h50 du vainqueur Tadej Pogacar, Julian Alaphilippe aura beaucoup essayé dans ce Tour de France, en témoignent ses trois autres places dans le top 10 d’étapes. Avec pour rôle également de travailler pour son sprinteur Mark Cavendish, vainqueur de quatre étapes et du maillot vert. Une belle récompense, tout de même, pour le champion du monde.

JAu