RMC Sport

Tour de France: van der Poel, "un extraterrestre" selon Jurdie

Julien Jurdie, le directeur sportif d’AG2R La Mondiale, a été ébloui par la performance de Mathieu van der Poel, impressionnant vainqueur de la deuxième étape à Mûr-de-Bretagne et nouveau maillot jaune du Tour de France.

L’émotion de Mathieu van der Poel a même été ressentie dans les équipes adverses. Le succès du petit-fils de Raymond Poulidor, qui a décroché le maillot jaune à l’occasion de son premier Tour de France après sa victoire sur la deuxième étape, a effectivement été embelli par les larmes de joie du coureur néerlandais.

"Il y a beaucoup d’émotions sur la ligne, on a vu les images de Mathieu pleurer, se tenir la tête entre les mains, explique le directeur sportif d’AG2R La Mondiale Julien Jurdie. Je pense que ça va ravir le public néerlandais et le public français. C’est une histoire fantastique."

"Aujourd'hui, Mathieu était au-dessus du lot"

Quelques instants après sa victoire au sommet de Mûr-de-Bretagne, le coureur néerlandais s’était montré sans voix: "Je n'ai pas de mots... Vraiment, je ne sais pas quoi dire. J'ai donné tout ce que je pouvais tout de suite parce que je savais que j'avais besoin des bonifications si je voulais le maillot jaune. C'était aussi ma dernière chance de l'avoir. C'est incroyable ! En passant la ligne, j'ai évidemment pensé à mon grand-père".

"Hier soir (samedi), je n’aurais jamais pensé que Mathieu puisse gagner et prendre le maillot jaune, ajoute Jurdie. Julian (Alaphilippe, 5e) avait l’air tellement fort, l’arrivée était parfaite pour lui, pour faire le doublé. On a vu un extraterrestre. Hier, Julian était au-dessus du lot, aujourd’hui Mathieu était au-dessus du lot".

"Une fois de plus, il a fait acte de son panache"

Enfin, le directeur sportif d'AG2R, malheureux ce dimanche (son premier coureur, Paret-Peintre, se classe 34e), estime que cette performance est dans la continuité de la carrière du jeune coureur: "Van der Poel fait des choses extraordinaires, qui sont hors-normes, depuis quelques saisons. Une fois de plus, il a fait acte de son panache aujourd’hui sur les routes du Tour. Il ne connaît pas le Tour de France et en deux jours, il l’éclabousse de sa classe. Il va être un super maillot jaune demain (lundi) en Bretagne, avec beaucoup de symboles".

JAu