RMC Sport

PSG: Buffon défend Donnarumma après son erreur contre le Real, mais pointe un manque de "ruse"

Gianluigi Buffon vole au secours de Gianluigi Donnarumma après la boulette du gardien du PSG contre le Real Madrid mercredi soir. Pour l’ancien portier parisien, l’erreur de son compatriote ne remet pas en question son talent, même s'il a selon lui manqué de "ruse" sur le coup.

Gianluigi Donnarumma peut compter sur le soutien sans faille de Gianluigi Buffon. Ce vendredi, deux jours après l’élimination du PSG sur la pelouse de Bernabeu en 8e de finale de Ligue des champions, notamment marquée par la boulette du gardien parisien sur l’égalisation de Karim Benzema, l’actuel portier de Parme a pris la défense de son compatriote.

“Les erreurs comme la sienne sont utiles, je le dis parce que je le pense vraiment”, a estimé l’ancien joueur du PSG (2018-2019) dans les colonnes du Corriere Dello Sport. “Ces erreurs font partie de l’apprentissage. Je suis sûr qu'elles n'auront aucune répercussion négative, aucun problème, et puis il a déjà montré qu'il avait la force nécessaire pour pouvoir surmonter des moments aussi délicats. Il est trop solide et structuré pour être conditionné par tout cela.”

Buffon regrette le manque de "ruse" de Donnarumma sur le contact avec Benzema

D’après Buffon, la perte de balle de Donnarumma face à Benzema ne remet pas en question son talent. “Gigio est l'un des trois meilleurs au monde. Il est dans le top 3, avec Courtois et Neuer, pour être juste, sinon on va m'accuser d'être un partisan sans objectivité”, a tranché le champion du monde 2006.

Buffon a également confié ne pas être choqué par l’absence de coup de sifflet sur la perte de balle de Donnarumma, entachée, selon certains, d’une faute de Benzema. Pour lui, le gardien du PSG a manqué de vice. “Benzema a peut-être causé quelques problèmes, mais si l'arbitre avait sifflé la faute, cela aurait énervé le Real. J'ajouterais que si, hypothétiquement, Gigio était resté un peu plus lucide ou s'il avait possédé une certaine ruse, rester au sol aurait permis d'obtenir quelque chose. Il était honnête. En se relevant immédiatement, il a donné un signal clair à l'arbitre : impact non-pertinent."

Ce vendredi, la Gazzetta Dello Sport a consacré sa une à Donnarumma, l’invitant à revenir en Italie quelques mois après son départ de l’AC Milan. "Rentre à la maison Gigio", a titré le plus grand quotidien sportif italien, qui note des “critiques féroces” venues de France, en remplaçant le visage de la célèbre Joconde par celui du gardien parisien.

FG