RMC Sport

Équipe de France: pour Deschamps, Mbappé peut jouer partout en attaque

En conférence de presse, à la veille du match France-Ukraine (mercredi 20h45), Didier Deschamps a estimé que Kylian Mbappé pouvait jouer aussi bien dans l'axe que sur un côté. Tout en précisant que son positionnement devait permettre un équilibre tactique.

Didier Deschamps envisage-t-il l'avenir de l'équipe de France avec Kylian Mbappé dans l'axe? À la veille du match contre l'Ukraine, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, le sélectionneur est resté évasif sur le positionnement du buteur du Paris Saint-Germain.

"C'est difficile de répondre, a-t-il d'ailleurs admis en conférence de presse. Kylian a la capacité de jouer à tous les postes offensifs. Dans son club, il est surtout utilisé ces dernières semaines dans une position à gauche, même s'il a pas mal de liberté. Il joue parfois dans l'axe, où il est aussi performant. Il joue moins à droite, même s'il a été très bon aussi".

"Sur un côté, surtout à gauche, il a tendance à rentrer pour marquer, a ensuite développé Didier Deschamps. Quand il est dans l'axe, il a tendance à aller sur son côté de prédilection, le côté gauche, où il a les meilleures sensations."

Deschamps insiste sur la "complémentarité"

Pour concevoir son équipe et trouver la meilleure position de Kylian Mbappé sur le terrain, Didier Deschamps explique qu'il "discute avec lui pour faire en sorte d'avoir son ressenti". Mais la réflexion n'est pas seulement individuelle, ni uniquement offensive, comme aime le rappeler le sélectionneur: "Ce n'est pas que le positionnement de Kylian. C'est aussi la complémentarité de l'animation offensive, avec évidemment plus ou moins de tâches défensives. Quand on est sur un côté, il y a un travail un peu plus important de replacement. Il y en a aussi dans l'axe, mais avec des courses un peu moins longues".

Avec ce souci de l'équilibre, la clé du positionnement de Kylian Mbappé pourrait se trouver dans l'organisation du milieu. Lors de la convaincante victoire 1-0 au Portugal en novembre dernier, Adrien Rabiot avait démarré et donné satisfaction en tant que milieu gauche. "Il avait cette capacité et il l'a démontré, a ainsi souligné Didier Deschamps. Il est évidemment susceptible de pouvoir continuer."

JA