RMC Sport

Equipe de France: une jolie prime pour les Bleus en cas de victoire à l’Euro

Les 26 joueurs de l’équipe de France et les membres du staff de Didier Deschamps pourraient toucher environ 340.000 euros chacun en cas de parcours sans-faute à l’Euro. Un montant inférieur à la prime empochée après leur victoire au Mondial 2018.

A l’image des Bleus de 98 également victorieux de l’Euro en 2000, l’équipe de France titrée au Mondial 2018 espère signer un fantastique doublé cet été. Lancés dans leur préparation pour l’Euro (du 11 juin au 11 juillet), les 26 joueurs retenus par Didier Deschamps pour le tournoi continental ont également appris le montant qu’ils pourraient toucher en cas de victoire et de parcours sans-faute pendant la compétition: 340.000 euros.

Selon les informations du journal Le Parisien, les Bleus ne pourront espérer toucher une prime qu’en cas de qualification pour les huitièmes de finale. Il leur faudra donc d’abord sortir du groupe F où figure l’Allemagne (15 juin), la Hongrie (19 juin) et le Portugal (23 juin).

>> Toutes les infos sur l'Euro sont à retrouver dans le diret commenté

34 millions à se partager

La prime de 340.000 euros que peuvent espérer les joueurs tricolores correspond à 30% du montant total versé par l’UEFA à la Fédération Française de football à l’issue du tournoi (34M€ au maximum). Un total avancé auquel auront droit les 26 joueurs et les quatre membres du staff tricolore en cas de titre et d’un parcours constitué de 100% de victoires.

"Il n’y a pas à discuter des primes. On reste sur le système déjà mis en place lors des précédentes compétitions, rappelait Noël Le Graët le président de la FFF la semaine passée. Les joueurs se partagent 30 % de la dotation globale versée par l’UEFA. Et ensuite, ils font ce qu’ils veulent de la somme."

Dans le détail, chaque équipe en lice recevra 9,25 millions d'euros et un bonus de 1,5 million d'euros par victoire pendant la phase de poules ou de 750.000 euros en cas de match nul. Les équipes qui se hissent en 8e de finale obtiendront 2 millions d’euros, les quarts de finalistes 3,25 millions d’euros et les demi-finalistes 5 millions d'euros. Le vainqueur remportera 10 millions d'euros supplémentaires contre 7 millions pour le finaliste.

Finalistes de l’Euro en 2016, les Bleus avaient alors récolté un peu moins de 300.000 euros. Vainqueurs de la Coupe du monde en 2018, les 23 joueurs français et le staff avaient touché près de 400.000 euros après leur belle aventure. Si le mode de calcul n’a pas changé depuis le Mondial en Russie, les joueurs avaient finalement bénéficié d’une légère revalorisation après leur sacre. La FFF en fera peut-être autant en cas de victoire du groupe dirigé par Didier Deschamps, le 11 juillet prochain à Wembley.

dossier :

Euro 2020

JGL