RMC Sport

"La place n’est pas libre", Deschamps répond à Zidane sur ses envies d'équipe de France

Dans un entretien accordé au Parisien, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps a réagi aux déclarations de Zinédine Zidane, qui postule à sa succession à la tête de l’équipe de France.

Didier Deschamps est clair: le sujet de son remplacement n’est pas encore sur la table. Interrogé dans un entretien accordé au Parisien sur les propos de Zinédine Zidane, qui se pose lui-même en candidat à la succession de "DD" à la tête des Bleus, l’actuel sélectionneur de l’équipe de France a tenu à dire ce qu’il pensait de ces déclarations qui peuvent venir semer le trouble au sein du groupe.

"J’ai toujours placé l’équipe de France au-dessus de moi, au-dessus de tout, assure-t-il. Aujourd’hui, la place n’est pas libre puisque je l’occupe avec mon staff. Après, chacun a la liberté de dire ce qu’il veut et comme il le veut. Sur moi, ça n’a aucun impact."

"Tout ce qui peut aller à l’encontre de cet objectif commun n’est pas forcément une bonne chose"

En revanche, cela peut en avoir un sur les joueurs, ce que ne goûte pas trop Didier Deschamps à quelques mois de la Coupe du monde au Qatar. "L’intérêt, aujourd’hui, pour les joueurs et l’ensemble de la sélection, c’est d’être performant à la Coupe du monde. Tout ce qui peut aller à l’encontre de cet objectif commun n’est pas forcément une bonne chose."

Une manière, peut-être, de recadrer "Zizou" et les potentiels autres candidats au poste. Le débat devra s’ouvrir après le Mondial, si Deschamps n’est pas prolongé, mais pas avant.

RW