RMC Sport

Pendant ce temps-là, Zidane régale dans un match de five

Zinédine Zidane a fait admirer sa technique toujours impeccable lors d’une partie de football avec ses fils et ses proches dans son complexe de foot à 5 à Aix-en-Provence. En toute décontraction alors que son nom est cité du côté de l'équipe de France.

Libre depuis son départ du Real Madrid, Zinédine Zidane profite de son temps en famille et jamais loin du football. Il s’est ainsi rendu au complexe de foot à 5, Z5, qu’il possède à Aix-en-Provence pour disputer une partie en compagnie de ses fils Luca, Théo et Elyaz et de son neveu, Driss. Et l’ancien meneur de jeu de l’équipe de France a laissé admirer une technique impeccable. Roulette, conduite de balle, feinte de frappe, décalages… Zizou a régalé sur une vidéo mise en ligne sur le compte Twitter du complexe.

Il manquait Enzo Zidane (25 ans) parmi les proches de Zizou puisque le milieu de terrain était en conférence de presse à Rodez, son nouveau club où il a signé pour un an, ce mercredi matin. Les autres fils du champion du monde 1998 ont aussi mis en évidence leur technique de joueurs de haut-niveau. Luca Zidane (23 ans) joue au poste de gardien au Rayo Vallecano avec qui il retrouvera la Liga la saison prochaine. Théo Zidane (19 ans) évolue avec l’équipe U19 du Real Madrid. Elyaz (15 ans) est aussi licencié chez les jeunes du Real. Leur cousin Driss joue à l'Athlético Marseille (National 3).

Zidane en plein coeur des discussions autour de l'équipe de France

Zinédine Zidane se retrouve, lui, projeté sur le devant de la scène médiatique après l’élimination de l’équipe de France en huitièmes de finale de l’Euro face à la Suisse. Son nom revient avec insistance comme possible successeur de Didier Deschamps si ce dernier quittait ses fonctions de sélectionneur. Deschamps est actuellement lié avec la Fédération française de football (FFF) jusqu’à la Coupe du monde 2022. Il doit prochainement rencontrer Noël Le Graët, président de la Fédération, pour évoquer son avenir à la tête des Bleus.

>> Suivez toutes les infos sur l'Euro EN DIRECT

Dans une interview au Figaro, Le Graët a confié sa grande déception sans vouloir "tout remettre en cause". "On parle d'un homme qui a tout gagné et nous a fait remporter la Coupe du monde en 2018, a-t-il rappelé. J'attends de le voir et qu'on discute ensemble pour faire le bilan de cette compétition et parler football. Je veux voir dans quel état d'esprit il est, si sa motivation est intacte, et la mienne aussi."

"Zidane arrivera un jour à la tête des Bleus", assure Le Graët

Il a aussi de nouveau clamé sa grande admiration pour Zidane à qui il promet le poste de sélectionneur un jour ou l’autre. "C'est un homme que j'apprécie, on ne va pas refaire son parcours de joueur et d'entraîneur, a-t-il rappelé. Zidane arrivera bien un jour à la tête des Bleus. Quand ? Je ne sais pas. Je n'ai pas de scoop à vous annoncer aujourd'hui (ce mardi)."

NC