RMC Sport

Equipe de France: Lemar et Thuram touchés, début d'hécatombe chez les Bleus

Pour leur dernière séance d'entraînement à Budapest, les Bleus n'ayant pas participé au match face au Portugal (2-2) étaient sur le pont. Après Lucas Digne et Lucas Hernandez mercredi, la malédiction des blessures a encore frappé: Marcus Thuram et Thomas Lemar, touchés, ont dû écourter leur séance.

Mais quel mauvais sort ont attiré sur eux les hommes de Didier Deschamps? Après le forfait d'Ousmane Dembélé pour la suite de l'Euro en raison d'une blessure à la cuisse droite, c'est le couloir gauche de l'équipe de France qui a été décimé mercredi soir face au Portugal (2-2). Les sorties sur blessure de Lucas Digne et de Lucas Hernandez ont fait grandir l'inquiétude dans le clan tricolore, à cinq jours du huitième de finale face à la Suisse.

Lemar et Thuram aussi sur la liste des blessés?

Ce jeudi, pour le dernier entraînement des Bleus à Budapest au stade Nandor - réservé à ceux n'étant pas entrés en jeu face à la Seleçao la veille (Dubois, Ben Yedder, Langlet, Zouma, Pavard, Mandanda, Giroud, Thuram , Sissoko, Lemar, Maignan...) - des nouvelles encore une fois peu réjouissantes sont venues s'ajouter. Après une séance "normale" avec des étirements, des accélérations, un travail de passes face à des mannequins - lors de laquelle Léo Dubois occupait le poste d'arrière gauche - c'est une opposition à cinq contre cinq en fin de session qui a provoqué des sueurs froides au staff de l'équipe de France.

Sur un geste anodin, c'est d'abord Marcus Thuram qui a grimacé en ressentant une douleur à l'adducteur droit et a quitté prématurément ses partenaires. Puis quelques minutes plus tard, sur un choc avec Mike Maignan, c'est Thomas Lemar qui a été touché. Le joueur de l'Atlético de Madrid a dû quitter la pelouse soutenu par deux membres du staff des Bleus, celui-ci semblant souffrir du tibia gauche. Le premier diagnostic fait état d'un mauvais coup reçu. A priori, plus de peur que de mal, donc.

Le contact entre Lemar et Maignan à l'entraînement
Le contact entre Lemar et Maignan à l'entraînement © Capture écran FFF

Certes, Thuram et Lemar semblent davantage faire partie des secondes options pour Deschamps mais l'inquiétude de voir les deux hommes quitter prématurément la sélection, après Dembélé, viendrait porter préjudice au groupe. En même temps qu'il viendrait accentuer la pression sur la composition des séances d'entraînement, avec peut-être à l'avenir moins de jeux avec contacts. Dans l'intérêt du futur de l'équipe de France dans la compétition...

Timothée Maymon et Loïc Tanzi avec CP