RMC Sport

Italie: Verratti a cru revivre le cauchemar de 2016

Marco Verratti (28 ans) a disputé le premier match de sa carrière dans un Euro, dimanche lors de la victoire de l’Italie face au pays de Galles (1-0). Blessé, il a pourtant cru devoir encore renoncer mais remercie le PSG et le staff italien pour leur confiance.

Marco Verratti (28 ans) a enfin joué un match de l’Euro avec l’Italie, dimanche face au pays de Galles (1-0). Forfait en 2016, il a bien cru revivre le même scénario pour l’édition 2021 après une blessure au genou droit contractée à l’entraînement avec le PSG, début mai. Il a finalement été retenu par Roberto Mancini, le sélectionneur italien. Un pari gagnant puisque le milieu de terrain, absent lors des deux premiers matchs, a retrouvé sa place dans l’entrejeu face aux Gallois. Et le capitaine italien a resplendi avec des chiffres et une activité hors norme. Une libération après avoir touché le fond.

"Je pensais que je n'y arriverais pas"

"Au cours des cinq premiers jours (après sa blessure, ndlr), je pensais que je n'y arriverais pas, a déclaré Verratti, dimanche. Je me suis blessé d'une manière étrange. Je n'avais rien à perdre, j'ai essayé de travailler deux ou trois fois par jour pour être là. J'ai revécu la même chose, le même cauchemar qu’en 2016, rater l’Euro est difficile. Mais maintenant, je suis heureux d'être de retour. Je dois remercier le PSG et Mancini qui m'ont attendu."

Sans lui lors des deux premiers matchs, Manuel Locatelli, son remplaçant, a brillé, offrant un casse-tête à Mancini. Mais Verratti se dit prêt à accepter la concurrence. "En équipe nationale, je serai aussi sur le banc, nous les vingt-six appelés devons être fiers de représenter un pays et des millions de personnes, a-t-il assuré. Nous sommes tous égaux, l'entraîneur fait ses choix et ceux qui jouent donnent le meilleur d'eux-mêmes. Mancini doit être calme car ce ne sera jamais un problème d'être sur le banc ou dans les tribunes. Je donnerai toujours ma vie, en jouant une minute ou cent. Nous représentons l'Italie, nous ne pouvons pas être égoïstes."

>> Toutes les infos de l'Euro EN DIRECT

En remportant ses trois victoires, l’Italie a signé un carton plein et s’est assurée de la première place du groupe. Elle attend désormais le nom de son adversaire qui sera l’Ukraine ou l’Autriche. Les deux équipes s’affrontent, ce lundi (18h). Un match nul suffit aux Ukrainiens alors qu’une victoire offrirait la deuxième place à l’Autriche.

NC