RMC Sport

Final Four, promotions, relégations… les enjeux de la dernière journée de la Ligue des nations

La sixième et dernière journée des poules de la Ligue des nations débutera ce mardi. L’occasion pour l’équipe de France de connaître ses futurs adversaires du Final Four et la composition des quatre ligues.

L’équipe de France a brillamment décroché son billet pour les demi-finales de la Ligue des nations grâce à son succès face au Portugal (1-0). Didier Deschamps pourrait ainsi profiter du match contre la Suède ce mardi (20h45) pour effectuer quelques tests au sein de son groupe.

A l’inverse des Bleus, pour qui cette sixième journée de la phase de poules ne revêt pas un immense enjeu sportif, plusieurs sélections ont encore tout à gagner (ou à perdre).

Les qualifiés pour le Final Four

En plus de la volonté de bien finir l’année 2020 face aux Scandinaves, les joueurs tricolores garderont sûrement un œil sur les autres résultats des rencontres programmées mardi et mercredi prochain. Les Bleus y découvriront ainsi les noms des trois autres qualifiés pour le Final Four prévu en octobre 2021.

Dans le groupe 3, l’Espagne défiera l’Allemagne dans un choc au sommet. La Roja de Luis Enrique a besoin d’une victoire pour rejoindre les demies. L’hypothèse de voir la France retrouver la Belgique dans quelques mois reste une forte possibilité. Les Diables Rouges sont en ballotage favorable au moment d’accueillir le Danemark avec deux points d’avance. Un nul suffira à Roberto Martinez et à ses joueurs pour écarter les partenaires de Christian Eriksen et Kasper Schmeichel.

Toujours invaincue, l’Italie tentera de garder la première place du groupe 1 lors de son déplacement en Bosnie-Herzégovine. Une contre-performance des Transalpins pourrait bien faire les affaires du vainqueur du match entre la Pologne et les Pays-Bas. La sélection qui dominera cette poule aura également le plaisir d’accueillir la phase finale de cette Ligue des nations.

La bataille pour le maintien

La France qualifiée et le Portugal assuré de se maintenir, la Suède et la Croatie s’affronteront dans un duel à distance dans le groupe 3. Pour le moment, les Scandinaves semblent promis à la relégation en Ligue B à la faveur d’une différence de but négative. Cela pourrait bientôt changer en cas de bonne performance face aux Bleus à Saint-Denis.

Dans le groupe 1, la Bosnie-Herzégovine est déjà reléguée après sa défaite contre les Pays-Bas ce dimanche. Idem pour l’Islande, incapable de marquer le moindre point dans le groupe 2. Dans la poule 4, la Suisse peut encore sauver sa tête en dominant l’Ukraine par au moins deux buts d’écart.

Ils peuvent accéder à l’élite

Si certaines équipes vont quitter la Ligue A, quatre nations accéderont à l’élite au terme de cette sixième journée. Leader du groupe 1 en Ligue B, l’Autriche sera automatiquement promue en cas de succès ou de nul (via une meilleure différence particulière) face à la Norvège.

Qualifiée pour l’Euro, l’Ecosse tentera de grimper à l’échelon supérieur dans le groupe 2. Pour cela il faudra dominer Israël, qui joue sa place en deuxième division européenne, et ainsi devancer la République tchèque. 

Dans le groupe 3, la Russie n’a besoin que d’une victoire en Serbie pour terminer première et laisser la Hongrie et la Turquie en Ligue B. Le pays de Galles et la Finlande s’offriront un choc décisif alors que l’Irlande et la Bulgarie lutteront pour sauver leur tête dans le groupe 4.

Confirmer des progrès ou une régression

Au troisième échelon du football européen le Monténégro se trouve dans une position favorable avant de recevoir Chypre, dernier du groupe 1. En cas de succès direction la Ligue B, obligeant le Luxembourg à rester une édition supplémentaire en Ligue C.

Tout juste qualifiée pour l’Euro, la Macédoine du Nord peut enchaîner avec une promotion en Ligue des nations. Pour y parvenir, les partenaires devront l’emporter en Arménie face à leur principal concurrent. Henrik Mkhitaryan et son équipe voudront apporter un peu de bonheur à tout leur pays en marge du conflit armé avec l’Azerbaïdjan.

Dans le groupe 3 de cette Ligue C, la Grèce recevra la Slovénie. Les champions d’Europe 2004 seront promus en cas de victoire. Idem pour l’Albanie à Tirana contre la Biélorussie, leader du groupe 4. 

Tout en bas des nations affiliées à l’UEFA, dans la Ligue D, trois matchs sont prévus mardi soir. Malte tentera de briller et d’obtenir son billet pour la troisième division contre les Iles Féroé. Pour être promu, les Maltais devront l’emporter par au moins deux buts d’écart. Enfin, Gibraltar recevra le Liechtenstein pour tenter de signer une troisième victoire en quatre rencontres dans le groupe 2 où Saint-Marin restera bon dernier.

Quand on sait qu’il faudra attendre juin 2022 pour voir débuter la troisième édition de la Ligue des nations, cette dernière journée de compétition pourrait bien déterminer l’avenir de plusieurs sélections sur le long terme.

Jean-Guy Lebreton