RMC Sport

Real Madrid: Benzema reconnait secouer Vinicius pour son bien

Dans une interview accordée à la chaîne Movistar+, Karim Benzema complimente son jeune coéquipier Vinicius qu’il secoue parfois pour le faire progresser. En octobre dernier, il avait été surpris en train de pester contre son jeu.

Oubliée la polémique: Karim Benzema voit un gros potentiel en son jeune équipier Vinicius. Mais il n’hésite pas à lui faire comprendre des choses de manière parfois directe, comme l’attaquant français le confie dans une interview à la chaîne espagnole, Movistar+.

"Vini est un très jeune joueur, rappelle "KB9". Je crois en lui, car il a tout pour réussir ici. C'est pour ça que je parle beaucoup, beaucoup avec lui sur le terrain, hors du terrain... Parfois je lui parle un peu fort mais c'est pour lui. Je sais qu'il peut donner plus, car c’est un phénomène quand il le veut."

Le jeune ailier brésilien l’a prouvé cette semaine en inscrivant un doublé face à Liverpool (3-1) lors du quart de finale aller de la Ligue des champions. L’histoire entre Benzema et Vinicius a parfois été houleuse. En octobre dernier, l’attaquant français avait été surpris en train de pester contre le jeu de son jeune équipier.

Excédé par les choix de Vini Jr, Benzema s’était confié à Ferland Mendy à la mi-temps du match contre Mönchengladbach (2-2) en phase de poules.

"Il fait n’importe quoi, avait-il lancé dans une conversation captée par les caméras dans le couloir des vestiaires. Frère, je joue pas avec, la vie de ma mère. Il joue contre nous."

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder les quarts de finale de la Ligue des champions

Lors de la deuxième période de cette rencontre, Benzema avait tenu ses promesses en adressant aucune passe au jeune Brésilien. Depuis, ce dernier a répété à plusieurs reprises que les relations avec l’ancien Lyonnais étaient bonnes. Arrivé à 18 ans au Real en provenance de Flamengo (contre 45 millions d’euros en 2018), Vinicius a souvent été critiqué pour son rendement. Mais Zinedine Zidane apprécie sa vitesse et sa technique et en a fait un élément-clé de son effectif. Cette saison, l’ailier gauche a marqué six buts en 37 matchs.

Nicolas Couet Journaliste RMC Sport