RMC Sport

Real Madrid: Camavinga a manqué l'Euro car il n'était pas "performant"

Etincelant avec le Real Madrid depuis son arrivée, Eduardo Camavinga est conscient d'avoir raté l'Euro à cause de mauvaises performances avec le Stade Rennais.

Eduardo Camavinga est en plein rêve. Transféré au Real Madrid dans les dernières heures du mercato, l'ancien Rennais n'a pas mis longtemps avant de s'imposer en Espagne. Une renaissance pour celui qui n'avait pas été retenu par Didier Deschamps pour l'Euro. "Tout joueur aimerait jouer une compétition européenne avec son pays. Ce sont des choses qui arrive, il faut passer à autre chose. Je n'ai pas pu y être mais il ne faut pas s'arrêter sur ça. Il faut continuer à travailler pour y retourner, il y a la Coupe du monde qui arrive. Je n'étais pas du tout performant, je savais que cela ne me permettait pas d'aller en équipe de France" a expliqué le néo-Madrilène dans un entretien à BeIN Sports.

Les Espagnols déjà emballés

Il n'a fallu que six minutes au numéro 25 merengue pour séduire l'Espagne. Buteur quelques instants après son entrée face au Celta Vigo (victoire 5-2), l'international Français a récidivé trois jours plus tard face à Inter Milan en Ligue des champions, en étant passeur décisif pour Rodrygo, neuf minutes après son entrée. "C'était mon rêve de jouer au Real Madrid. Maintenant, il faut continuer à travailler pour avoir une place de titulaire. L'objectif est de tout gagner, il faut voir étape par étape", a poursuivi le milieu de terrain.

Titulaire pour la première fois lors de l'éclatante victoire face à Majorque ce mercredi, Eduardo Camavinga a déjà conquis son entraîneur, Carlo Ancelotti. "Il a tout pour jouer au Real Madrid. Eduardo est un milieu de terrain moderne, il a des qualités, il est très fort physiquement, il est complet. Ce n'est pas un spécialiste, il peut jouer à plusieurs postes. Et puis, il est très jeune. L'avoir avec nous signifie beaucoup." Un sentiment partagé par la presse espagnole, qui le présente comme un pilier du futur aux côtés de Vinicius, Rodrygo ou Federico Valverde.

AS