RMC Sport

Mercato: quel est le vrai rôle d'Antero Henrique au PSG? Galtier précise qui fait quoi

Après son déplacement dimanche à Lille en clôture de la troisième journée de Ligue 1, Christophe Galtier et la direction du PSG auront à gérer le sprint final du mercato estival. Face à la presse vendredi, l'entraîneur parisien a rappelé les rôles de chacun d'ici la fermeture du marché des transferts le 1er septembre.

Christophe Galtier a rétabli la vérité sur les rôles de chacun dans l’organigramme du Paris Saint-Germain lors de son passage devant les journalistes à deux jours du déplacement à Lille lors de la troisième journée de Ligue 1. Si l’entraîneur francilien a déjà indiqué attendre encore trois recrues lors du mercato estival, ce n’est pas vers Antero Henrique qu’il se tourne pour les signatures. Si l’on se fie aux propos du technicien, le dirigeant portugais s’occupe uniquement des ventes de joueurs "indésirables" d'ici la fin août.

"Il y a deux semaines j’ai dit que j’attendais, que l’on attendait, trois recrues. Pourquoi aurais-je demandé des nouvelles à Antero, a répondu Christophe Galtier avec une question rhétorique ce vendredi face à la presse. J’ai lu dernièrement beaucoup de choses et je tiens à préciser les choses. La direction sportive et les prises de décisions sont faite par le président, Luis Campos et moi sur ce que doit être l’effectif."

>> Revivez la conférence de presse du PSG avant Lille

"Il y a la réalité du marché"

Avec les départs de Thilo Kehrer et Arnaud Kalimuendo, et en attendant (peut-être) ceux d'Eric-Junior Dina Ebimbe, Idrissa Gueye ou Ander Herrera, le PSG est passé à la vitesse supérieure dans le sens des départs. Mais le travail d'Antero Henrique n'est pas terminé. Pas plus que celui de Luis Campos et de Christophe Galtier pour le recrutement du PSG.

"Depuis le début nous fonctionnons comme cela et cela se passe très bien. Nous avons identifié rapidement les besoins par rapport à un nouveau système, par rapport à un calendrier très chargé que nous allons avoir à partir du 28 août jusqu’au 13 novembre. On a identifié les joueurs qui peuvent vraiment constituer une valeur ajoutée, a encore expliqué le technicien avant d'enchaîner. Il y a la réalité du marché, l’aspect économique et commercial. Nous avons beaucoup de joueurs sous contrat et c’est là-dessus que le club compte sur Antero Henrique. Sur cette capacité à pouvoir vendre ou prêter nos joueurs dans différents clubs afin évidemment de réduire le nombre de contrats qu’il y a au club. C’est la première des choses."

>> Tous les matchs du PSG en Ligue des champions sont à voir sur RMC Sport

Galtier regrette le retard des trois recrues attendues

Lui-même intrônisé assez tardivement comme entraîneur du PSG pendant l'intersaison, Christophe Galtier doit désormais attendre la fin du mercato pour récupérer trois renforts espérés pour cet été. Un gros bémol pour le technicien francilien qui aimerait les intégrer plus rapidement à son groupe avant l'enchaînement de matchs tous les trois jours d'ici la mi-novembre.

"Avec le président et avec Luis Campos, nous échangeons quasiment tous les trois jours sur ce que doit être notre effectif. Mais il y a toujours un décalage entre l’aspect économique ou commercial et l'aspect sportif. Nous on est pressés, a conclu le coach du Paris Saint-Germain. Dans une semaine nous allons enchaîner tous les trois jours. Cela va être un calendrier très chargé avec des matchs et des enjeux très importants. Il ne faut pas croire que c'est simple d'intégrer un jouer et que quand il arrive, en trois ou quatre jours, il va trouver ses repères. Il y a un modèle de jeu, des principes et une connexion que les nouveaux joueurs doivent trouver avec leurs partenaires. Là-dessus, cela nous pénalise sur un plan sportif le fait que ces joueurs n'arrivent pas."

Jean-Guy Lebreton avec Arnaud Valadon et Fabrice Hawkins