RMC Sport

PSG: Donnarumma se fait tatouer un logo de l’AC Milan (temporairement)

Gianluigi Donnarumma a reconnu avoir été touché par les sifflets reçus par le public milanais lors de son retour à San Siro pour Italie-Espagne. Il s’est fait tatouer temporairement un logo de son ancien club en signe d’affection.

Gianluigi Donnarumma (22 ans) a reçu la visite d’une émission satirique italienne, "La Iene" pendant le rassemblement avec l’Italie, la semaine dernière. Le gardien italien a notamment évoqué les sifflets reçus par le public de San Siro lors de la rencontre entre l’Espagne et l’Italie (2-1), en demi-finale de la Ligue des nations. Les supporters milanais lui reprochaient son départ au PSG l’été dernier après avoir refusé de prolonger avec l’AC Milan, son club formateur qu’il a finalement quitté libre.

"J'ai passé huit ans à Milan et donc c'est toujours une émotion de revenir à San Siro, a-t-il reconnu. La déception des sifflets est normale. J'ai grandi ici et j'ai toujours été un fan de Milan, les huit ans ne s'oublient pas facilement."

"OK" pour se faire un vrai tatouage en l'honneur de l'AC Milan

En signe de paix et d’attachement au club lombard, il a même accepté de se faire tatouer temporairement le logo de l’AC Milan sur son avant-bras droit. Juste en dessous de celui – permanent – représentant le trophée de champion d’Europe décroché avec la Nazionale l’été dernier. "Toujours le cœur rossoneri", sourit le joueur du PSG.

Le journaliste l’a alors invité à se rendre chez un tatoueur dans la capitale française pour en faire un vrai à la gloire de son ancien club. "Voyons, voyons... ok c'est bon !", a-t-il répondu. "J'aimerai toujours les fans de Milan, ajoute Gigio. Je serai toujours l'un d'entre eux." Il poursuivra aussi ses leçons de français. "Je prends des cours pour apprendre la langue, confie-t-il. Comment ça se passe? J'apprends lentement."

NC