RMC Sport

PSG en direct: Tuchel "surpris" et "pas heureux" après les images de la fête

Thomas Tuchel

Thomas Tuchel - ICON

Quatre jours après la défaite face au Borussia Dortmund en 8eme de finale aller de Ligue des champions, le PSG retrouve la Ligue 1 avec la réception des Girondins de Bordeaux dimanche soir en clôture de la 26eme journée. Mais avec le revers en Allemagne, la charge de Neymar contre son club, les insultes du frère de Kimpembe et la grosse fête d'anniversaire d'Icardi, Di Maria et Cavani, les sujets de débat ne manquent pas. Suivez en direct commenté la conférence de presse de Thomas Tuchel et Marquinos à partir de 13h.

[13h57]

Se sent-il soutenu par sa direction ?

Tuchel : "Vous pouvez être sûr que nous ne sommes pas heureux avec cette image de la fête mais ça reste en interne. Je ne peux pas donner des conseils au club, ce n'est pas rôle."

[13h54]

Tuchel compare Dortmund avec le match contre Liverpool la saison passée

"J'ai l'impression que mes gars sont très compétitifs. On peut parler de beaucoup de choses. Je connais les gars. Quand les choses arrivent, ils sont plus compétitifs. Ils ont envie de montrer, c'est presque la même situation que contre Liverpool. On a fait presque un match similaire qu'à Anfield l'année dernière. On avait montré une réaction. On est dans le même cas. On a besoin de la même réaction." 

[13h53]

Sur l'absence de Paredes

Tuchel a préféré Kouassi qui peut aussi jouer en défense. "On a été à Dortmund avec Verratti, "Marqui", Gueye et Kouassi, quatre joueurs pour deux postes. On a choisi Tanguy car il peut jouer en défense également. C’est difficile de choisir 16 joueurs pour un match comme ça."

[13h52]

Sur la fête d'anniversaire

Tuchel : "J'étais vraiment surpris hier après-midi par ces vidéos. On a parlé en interne. Cela doit rester en interne. C’était un jour Off, la vie privée mais on en a parlé... C'était la vie privé oui mais cela doit rester en interne."

[13h50]

Sur la défaite Dortmund

Tuchel : "C'est difficile d'analyser en vidéo après." L'Allemand avance l'ambiance dans le stade. "Cela peut rendre Dortmund plus agressif, plus courageux. Pour moi, on a manqué de détermination par rapport à Dortmund."

[13h48]

Tuchel revient sur Neymar et s'agace

"Imaginez si on laisse jouer Neymar et il se re-blesse et est absent trois mois.... On doit prendre des décisions. Vous pouvez me croire ! Je veux que Ney joue chaque match ! Nous avons une responsabilité et on fait ça ensemble, avec les médecins, avec le club, avec moi... Il doit jouer pour regagner confiance et capacité. Si c’est possible il va beaucoup jouer."

[13h47]

Tuchel annonce Kehrer va jouer à la place de Meunier, malade.

[13h46]

Sur Neymar qui n'a pas aimé être ménagé

Tuchel : "C'est toujours une discussion avec le médecin et moi le coach. On prend les décisions. C'est comme ça."

[13h45]

Sur la semaine agitée du PSG

Tuchel : "On veut jouer le plus vite possible. C'est dans notre tête. On doit préparer les matchs de Ligue 1 et de Coupe de France. On doit regagner de la confiance."

[13h42]

Sur Bordeaux

Tuchel : "Je m'attends à une équipe très défensive et qui va jouer en contre-attaque. On doit réagir. Ce n'est jamais facile de recommencer après une défaite."

[13h41]

Tuchel arrive en conférence de presse.

[13h36]

Meunier et Dagba absents face aux Girondins

Tuchel passe devant le média du PSG. "L'entraînement est OK." L'Allemand a le visage sombre. "Après Bordeaux, on a quelques jours pour analyser. On doit jouer d'abord contre Bordeaux. Ce n'est pas facile après la défaite à Dortmund. Cela peut arriver. La pression va augmenter durant les trois prochaines semaines. On doit changer la manière de jouer car Dortmund sera aussi fort ici. C'est un peu la même situation que face à Liverpool l'année dernière. On doit gagner. La réaction commence demain." Meunier (malade) et Dagba (blessé) sont absents contre Bordeaux, annonce Tuchel.

[13h23]

On retient des déclarations de Marquinhos que le Parisien reconnait "une erreur" au sujet des photos et vidéos diffusées lors de la fête d'anniversaires deux jours après Dortmund. Le vice-capitaine veut se reconcentrer sur le terrain et croit fort à la qualification du PSG au match retour.

[13h22]

C'est terminé pour Marquinhos, on attend désormais Thomas Tuchel.

[13h15]

L'état d'esprit des Parisiens dans le vestiaire après la défaite à Dortmund

Marquinhos : "Après le match il y avait la frustration du résultat mais on connaît notre force. Surtout au Parc. On sait qu'on peut le faire. Il faut bien travailler. On peut faire un très bon match."

[13h14]

Sur les déclarations de Neymar

Marquinhos ne se mouille pas sur les déclarations de Neymar sur le fait qu'il n'a pas aimé être ménagé. "Ce n’est pas notre décision. Il faut analyser tous les côtés. Je ne peux pas me prononcer par rapport à ça."

[13h13]

L'avenir de Thiago Silva

Marquinhos veut que Thiago Silva reste. Il est en fin de contrat. « Il démontre sur le terrain qu’il a encore le niveau pour rester ici. C’est un ami, une bonne personne. Si je dois choisir, je veux qu’il reste."

[13h12]

Sur le 3-4-3 à Dortmund

Marquinhos : "Le coach analyse très bien, il nous donne beaucoup d'informations. Beaucoup de joueurs revenaient de blessure. Il essaye de trouver des schémas tactiques qui déséquilibrent l’adversaire. Il y avait des joueurs qui n’étaient pas à 100%. C'est peut-être pour ça qu'il a changé de schéma de jeu."

[13h10]

Le traumatisme en C1

Marquinhos : "Peur ? Je pense pas. On a des grands joueurs. On n'a pas fait un bon match mais les gens ont peut-être pensé qu'on allait gagner facilement à Dortmund. Mais ce n'est pas le plus mauvais des résultats. Il ne faut pas tout jeter en l'air. Il faut donner une bonne réponse sur le terrain."

[13h10]

Marquinhos sur le cas Meunier

"On joue beaucoup de matchs. C'est peut-être pour ça qu'il ne savait pas (qu'il était sous le coup d'une suspension.)"

[13h07]

Marquinhos sur les images de la fête

"C'était une erreur de voir des images diffusées comme ça. On est conscient de ça. C'était un anniversaire prévu avant. C'était un moment où on essayait d'oublier le foot. On est vraiment visé 24h/24. Ce n’est pas un manque de respect. Il faut faire attention avec ça (les images sur les réseaux sociaux) parce qu'il y a des gens qui vivent pour le club. Après le match on était aussi très déçus, tristes. On ne voulait pas manquer de respect. C'était une volonté d'oublier le foot."

[13h04]

Marquinhos sur la semaine compliquée du PSG

"C'est vrai ce sont des choses qu'il faut régler à l'intérieur. C'est le moment de rester calme, tranquille. Le plus important, c'est le terrain."

[13h04]

On attend désormais Marquinhos face aux journalistes pour le début de la conférence de presse.

[13h02]

Marquinhos : "Il ne faut pas tout changer avec une défaite. L'entraînement a été très intense. Il faut rester calme. Personnellement, je me sens de mieux en mieux. Je reviens. C'est mon 3eme match déjà. Les jambes ont bien répondu."

[13h00]

Marquinhos arrive en premier pour le site du PSG, avant la conférence de presse. "Après une défaite en Ligue des champions c'est bien de jouer tout de suite. Il faut se mettre dans le match."

[12h57]

Le début de la conférence de presse est imminent.

[12h03]

Thiago Silva prêt à "mourir sur le terrain" contre Dortmund

>> C'est ici

[12h01]

EXCLU : Haaland, Neymar, Mbappe : le match Borussia-PSG en cam isolées

[11h58]

"Cette fois il n'y aura pas de polémique", Neymar renonce au carnaval

>> L'article à lire par là

[11h57]

Le PSG n'a pas apprécié les vidéos de la grosse fête

>> Les explications ici

>> L'énorme coup de gueule de Jérôme Rothen

>> La grosse fête peut-elle contribuer à souder l'équipe ?

[11h55]

Deux jours après Dortmund, les Parisiens ont fait la fête

>> L'article, les photos et vidéos sont là

[11h52]

Bonjour à tous

Bienvenue sur RMC Sport pour suivre en direct la conférence de presse du Paris Saint-Germain à la veille de la réception de Bordeaux, dimanche, en clôture de la 26eme journée de Ligue 1. Thomas Tuchel et Marquinhos se présenteront à partir de 13h face aux journalistes pour un point médias très attendu depuis la défaite des Parisiens à Dortmund en 8eme de finale de Ligue des champions.