RMC Sport

Classement Fifa: pourquoi la France ne sera pas numéro 1 mondiale malgré sa victoire en Ligue des nations

Titrée en Ligue des nations, l’équipe de France ne dépassera pas la Belgique au classement Fifa. La faute à la méthode de calcul mise en place par l’instance internationale qui permet aux Diables rouges de conserver leur trône devant le Brésil et les Bleus.

Tout n’est pas perdu pour la Belgique malgré son nouvel échec en Ligue des nations. En tête du classement Fifa depuis novembre 2018, la sélection entraînée par Roberto Martinez se trouvait en très grand danger ce dimanche avant le match du Brésil face à la Colombie lors des éliminatoires du Mondial 2022.

Tenus en échec par les Cafeteros (0-0), les partenaires de Neymar ne pourront donc pas rattraper les Diables rouges avant la parution du prochain classement de l’instance internationale le 24 octobre prochain. Pas plus que l’équipe de France malgré sa victoire en finale contre l’Espagne (2-1) dimanche en Ligue des nations. La faute au système de calcul de la Fifa.

>> Ligue des nations: revivez France-Espagne (2-1)

En cas de victoire face aux Colombiens de Yerry Mina puis face à l’Uruguay de Luis Suarez dans la nuit de jeudi à vendredi, la Seleçao aurait pu prétendre au trône détenu par les Belges depuis près de trois ans. Deux succès et le Brésil aurait obtenu 1832,99 points au classement Fifa contre 1832,33 pour la formation d’outre-Quiévrain.

Une méthode de calcul en question

Par souci d’égalité et pour favoriser l’évolution au classement des nations non européennes et non sud-américaines, l’instance internationale a modifié le calcul du classement Fifa en 2018.

Au lieu de défendre un total de points comme c’était le cas avant via une moyenne, on ajoute ou soustrait des points en fonction des performances des équipes à chaque match joué.

Parmi les facteurs de calcul, on prend en compte les points de l’équipe au classement avant le match. On y ajoute ensuite un coefficient en fonction de l’importance de la rencontre. Dans le cas du Final 4 de la Ligue des nations, la Fifa a attribué un coefficient de 25 unités soit autant qu’une rencontre des éliminatoires pour le Mondial 2022.

Vient ensuite s’ajouter un élément lié au résultat du match (1 point pour une victoire, 0,5 point pour un nul et 0 point pour une défaite). Enfin, par souci d’équilibre, la Fifa pondère le tout en tenant compte du niveau des deux adversaires et du résultat attendu. Le favori y gagne ainsi moins en faisant respecter la logique que l’outsider avec un exploit. La Fifa a également accordé un petit avantage aux participants de la phase finale de la Ligue des nations, comme lors d’un tournoi majeur, ils ne perdront pas de points en cas de défaite.

La France va grimper sur le podium

Malgré ses deux défaites face à la France et à l’Italie au Final 4, la Belgique gardera donc le même total de points qu’avant la phase finale du tournoi (1832,33 points). La récompense de sa grosse régularité et notamment de ses cinq victoires (un nul) lors des éliminatoires du Mondial 2022.

Avec son nul face à la Colombie, le Brésil rate une opportunité de se rapprocher de la première place et n’engrange 0,23 point supplémentaire par rapport au dernier classement de la Fifa (1811, 96 au total).

Si la première place mondiale se refuse aux Bleus de Didier Deschamps, ils vont grimper sur le podium en éjectant l’Angleterre. Fort de ses victoires renversantes face aux Diables rouges puis à la Roja, l’équipe de France a ajouté respectivement 14,36 pts et 10,57pts à son total.

Avec 1779,24 points contre 1756,91 points pour les Three Lions, large vainqueur d’Andorre (5-0) mais qui n’ajoute que 1,47 point bonus à son total en raison de la faiblesse de son adversaire. Finalement le meilleur moyen de passer premier reste encore de gagner la Coupe du monde 2022 au Qatar. Cela tombe bien, Karim Benzema et les Bleus ont déjà la prochaine compétition internationale dans un coin de la tête.

JGL