RMC Sport

Mercato: les dix joueurs les plus chers de l’histoire, entre réussites et gros flops

Dix stars du football mondial ont été transférées pour plus de cent millions d’euros ces dernières années mais peu ont connu très grande réussite et certains constituent même des flops.

A l’heure où le coronavirus pourrait entraîner une cure d’austérité lors du mercato hivernal, il est bon de se rappeler que les dix joueurs les plus chers de l’histoire du football ont parfois eu du mal à enchaîner depuis leur retentissant transfert.

>> Les infos mercato EN DIRECT

CR7, Mbappé et Neymar attendent encore la C1

Quelques mois après la terrible remontada subie contre Barcelone, le PSG a décidé de frapper un grand coup lors du mercato 2017. Avec près de 400 millions d’euros dépensés, le club francilien s’est offert Neymar (222M€) et Kylian Mbappé (180M€) avec l’espoir de remporter un premier titre en Ligue des champions.

En trois saisons, le Brésilien et le Français ont brillé et soigné leurs statistiques (79 buts et 46 passes décisives pour Neymar, 104 réalisations et 57 offrandes pour Mbappé). 

Kylian Mbappé et Neymar
Kylian Mbappé et Neymar © Icon Sport

Au niveau national et malgré plusieurs grosses blessures de l’international auriverde, les deux hommes ont permis au PSG de renforcer sa suprématie en France avec trois titres consécutifs en Ligue 1 et deux Coupes nationales. Problème, Paris n’a toujours pas gagné cette C1 tant désirée par les propriétaires qatariens malgré une finale en 2020. Le club parisien compte sur son nouvel entraîneur Mauricio Pochettino pour changer les choses.

>> La Ligue des champions à est suivre sur RMC Sport

Brillant mais privé du titre suprême, ce constat vaut aussi pour Cristiano Ronaldo depuis son arrivée à la Juventus. Arraché au Real Madrid en 2018 pour 112 millions d’euros, le Portugais a débarqué à Turin fort de ses trois succès consécutifs en C1. Avec lui l’espoir bianconero de retrouver le toit de l’Europe, plus de 20 ans après son dernier sacre (1996). En vain.

Malgré 83 buts et 20 passes décisives en 104 apparitions, plusieurs records battus et deux titres d’affilée en Serie A, Cristiano Ronaldo et la Juve n’ont toujours pas dépassé les quarts de finale en Ligue des champions. A bientôt 36 ans, le quintuple Ballon d’or va rapidement vouloir corriger cette anomalie.

Terribles flops au Barça et au Real

Le PSG et la Juventus rêvent toujours d’un sacre continental. Du côté de l’Espagne, le Real Madrid et le Barça aimeraient déjà voir leurs recrues vedettes briller sur la scène nationale. Un temps transfert le plus cher de l’histoire, Gareth Bale a connu une lente descente aux enfers avec les Merengue.

Malgré plusieurs titres et des buts importantissimes (notamment son déboulé contre le Barça en 2014 et celui en finale de la Ligue des champions), le Gallois est devenu un indésirables, un poids mort plus à son aise sur les greens de golf que sur le terrain. La direction du Real espère encore économiser son salaire et voir Tottenham le garder à l’issue de son prêt en Premier League.

>> La Liga est disponible via l'offre RMC Sport-beIN Sports

Il faut dire que le club madrilène n’a pas été verni avec ses stars arrachées au championnat anglais. Chipé à Chelsea contre 115M€ en 2019, Eden Hazard n’y arrive pas en Liga. Entre blessures à répétition et méforme, le Belge n’a joué que 30 matchs sous les ordres de son idole Zinédine Zidane. Son bilan se veut famélique avec 3 buts et 7 passes décisives.

Eden Hazard et Gareth Bale
Eden Hazard et Gareth Bale © AFP

Porté par Lionel Messi pendant près de 15 ans, le Barça a dépensé gros pour assurer la succession de l’Argentin. Profitant de la vente record de Neymar au PSG, le club catalan a rapidement investi sur Ousmane Dembélé (130M€) et Philippe Coutinho (environ 160M€ avec les bonus). Plombé par les blessures, le Français n’a montré l’étendue de son talent que par intermittence (24 buts et 18 passes en 88 matchs depuis 2017) et ses fulgurances, si elles lui valent la sympathie des supporters, ne suffisent pas à en faire un titulaire indiscutable.

Pour le Brésilien, le rêve blaugrana a vite tourné au cauchemar. Trop irrégulier, sans poste fixe, il n’a pas connu la même réussite qu’avec Liverpool. Finalement, c’est lors de son prêt au Bayern la saison passée que Philippe Coutinho a remporté son plus beau titre en gagnant la Ligue des champions. Et en marquant au passage un doublé contre le Barça lors de la déroute historique du club (8-2).

Retardé d’un an en raison des états d’âmes du Français et de son attachement à l’Atlético, le transfert d’Antoine Griezmann à Barcelone (120M€) a suscité de beaux espoirs en 2019. Mais le champion du monde tricolore n’a pas réussi à faire son trou en Catalogne.

Entre les rumeurs d’une brouille avec Lionel Messi, un manque d’efficacité face au but et un positionnement à revoir, l’aventure de "Grizou" s’apparente déjà à un flop. Sous contrat jusqu’en 2024, l’international français (85 sélections) a même vu Ronald Koeman lui préférer les jeunes Pedri ou Trincao ou même le joker Martin Braithwaite. Dur.

Pogba, l’énigme de Manchester

Formé à Manchester United, Paul Pogba a explosé au plus haut niveau avec la Juventus. Le retour du fils prodigue du côté d’Old Trafford en 2016 (105M€) a laissé miroiter un futur radieux. Cinq ans plus tard, la réalité est radicalement différente. Après une saison 2019-2020 quasi vierge, le milieu français semble disposé à faire ses valises. Son agent Mino Raiola a même lâché une bombe ces dernières semaines en le mettant sur le marché lors du prochain mercato estival.

Malgré un bilan comptable honorable (34 buts et 36 passes décisives en 177 matchs), "La Pioche" s’est attirée les foudres de plusieurs légendes du club mancunien comme Roy Keane et le titre en Ligue Europa n’a pas fait oublier les tristes saisons en Premier League (deux podiums et aucun sacre).

Joao Felix sauvé par sa jeunesse?

Joao Felix est peut-être le moins connu des dix joueurs à plus de cent millions mais lui aussi a connu quelques galères du côté de l’Atlético de Madrid. Recruté au Benfica en 2019 pour plus de 120 millions d’euros, l’espoir lusitanien est présenté comme le successeur d’Antoine Griezmann.

A l’image du Français au Barça, Joao Felix a vécu une adaptation compliquée chez les Colchoneros. Mais contrairement au champion du monde tricolore, il bénéficie de la confiance de Diego Simeone. 

Après une campagne 2019-2020 perturbée par quelques soucis physiques, le prodige de 21 ans a mieux débuté sa deuxième saison dans la capitale espagnole.

Si ses statistiques ne demandent qu’à s’améliorer (17 buts et 7 passes décisives en 56 apparitions) Joao Felix se trouve actuellement dans une bonne dynamique et pourrait bien confirmées les espérances placées en lui. Il lui fallait peut-être tout simplement un peu de temps pour digérer son énorme transfert.

Jean-Guy Lebreton